Des centaines d’emplois en secrétariat à combler

, par Secretaire-inc.

Le Collège O’Sullivan est situé en plein cœur de Montréal. Depuis 1916, il offre plusieurs formations, dont celle en secrétariat juridique et médical.

Chaque année, ils sont une quarantaine d’étudiants à s’y inscrire pour suivre des cours en techniques de bureautique, spécialisation juridique. Le collège offre aussi un DEC de trois ans en techniques juridiques pour former des techniciens juridiques.

Durant 8 mois, les étudiants travaillent d’arrache-pied pour obtenir le fameux AEC, l’attestation d’études collégiales. Un diplôme qui va leur permettre de postuler comme agent administratif classe 1 et 2.

Un emploi pour vous?

La classe 1 qui est l’équivalent d’une secrétaire de direction, et la classe 2 correspond notamment au poste d’adjointe administrative. Des fonctions qui sont rémunérées de 17 $ à 21 $ de l’heure.

Un taux de placement excellent

Elle s’appelle Micheline Healy, elle est coordonnatrice stage et placement au collège. Depuis 10 ans, elle arpente les compagnies du Québec pour dénicher des stages aux étudiants. Bon an, mal an, elle réussit à trouver, chaque année, plus d’une cinquantaine de stages en entreprises pour les 40 étudiants qui s’inscrivent en secrétariat.

Non seulement elle y parvient haut la main, mais elle est convaincue que le secteur ne risque pas de chômer de sitôt. À voir, le taux de placement, qui dépasse ses attentes, Micheline Healy est certaine que le secteur ne connaît pas de fléchissement.

À la fin de leurs cursus, les étudiants bénéficient d’un stage en entreprise de 2 à 3 semaines obligatoire qui leur ouvre, par la suite, les portes du marché de l’emploi.

Elle le dit souvent : «Les étudiants, je les conduits jusqu’à la porte, à eux de savoir l’ouvrir et de cheminer». Le collège s’attelle à former des secrétaires aptes à exercer la profession dans des cabinets d’avocats ou des études de notaires.

180 offres d’emplois dans le secrétariat

Interrogée sur le fait que plusieurs adjointes se plaignent du manque de perspectives de travail, elle nous répond, étonnée, que le secteur est au contraire très florissant. Rien que pour cette année, elle a reçu plus de 180 offres d’emplois dans le domaine du secrétariat.

Micheline Healy, qui connaît parfaitement le milieu, conseille aux finissantes d’accorder plus d’importance aux entrevues, qui est souvent leur handicap majeur : «C’est là où tout se décide, si vous n’êtes pas dans votre assiette ce jour-là, vous risquez de passer à côté d’une belle opportunité».

Conseil aux finissantes

Le marché évolue rapidement, confirme Micheline Healy «Je le dis toujours à nos étudiants, adaptez-vous», «Vous n’avez pas le choix, il faut être proactif face au changement». Pour elle, la confiance est une qualité que chacun doit travailler pour être au mieux de sa forme quand tout se décidera.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.