Elle était secrétaire en 1948!

, par Secretaire-inc.

«Pour travailler la rapidité, j’écoutais des chansons et je les écrivais en sténo. Durant les élections, j’écoutais les discours politiques et les prenais aussi en sténo.»

Elle s’appelle Jeannette Vaillancourt Massé. Du haut de ses 82 ans, elle garde un pied alerte et une mémoire extraordinaire. Jeannette est mère de six enfants et grand-mère de quatre petits-enfants.

Elle a fait ses études primaires à l’école Saint-Simon chez les Soeurs de l’Assomption de la Sainte Vierge à Drummondville. Désormais retraitée, Jeannette nous explique qu’elle a exercé le métier de secrétaire pendant 48 ans.

Un emploi pour vous?

120 mots/minute

«À l’école j’ai rapidement appris l’anglais pour être bilingue, la sténographie, la dactylo, la comptabilité et la tenue de bureau.» Jeannette a obtenu son certificat de fin d’année avec 120 mots à la minute en sténo. Un exploit.

En souriant, elle se rappelle que les professeurs étaient très sévères en classe. «Notre professeure avait à cœur de nous voir réussir, surtout pour ne pas faire perdre de l’argent à nos parents, parce que c’était des cours privés qui coûtaient environ 100 $ par mois». Une petite fortune à l’époque.

Adolescente, elle avait rêvé de devenir infirmière, mais sa petite taille l’avait vite dissuadée. «Je pense que je n’aurais pas été assez forte pour cette vocation. J’ai eu aussi un autre rêve, hôtesse de l’air ou actrice de cinéma, mais, encore une fois, je n’avais guère le profil physique pour cela…»

Secrétaire de carrière

Jeannette a donc opté pour une carrière de secrétaire. Un métier qui lui a permis d’élever dignement ses enfants. «J’ai terminé mes études, en décembre 1947, j’étais très contente, mais j’ai eu l’immense chagrin de perdre mon père subitement, d’une crise cardiaque.»

Du jour au lendemain, Madame Massé est passée d’enfant gâtée et insouciante à une adulte qui devait se trouver un travail pour subvenir aux besoins de sa famille. Le printemps suivant, en 1948, elle commence à travailler comme secrétaire dans une manufacture de bijoux nouvellement arrivée à Drummondville: Triad Creations.

Par la suite, elle a travaillé au Québec, mais aussi on Ontario, et à chaque fois, c’est la même passion qui l’animait. Elle a notamment travaillé 21 ans comme secrétaire pour Hydro-Québec.

Un livre sur sa vie

Jeannette a écrit un livre qu’elle a intitulé «Au fil des ans, au gré des vents». Ne le cherchez pas en librairie, ce livre elle l’a écrit uniquement pour ses enfants et ses petits-enfants afin qu’ils sachent comment était sa vie.

À la maison, elle possède un ordinateur, mais elle n’a pas d’Internet. «On dit qu’il y a toute sorte de choses qui rentrent par cet Internet, alors je ne voulais pas l’avoir, mon ordinateur pour écrire me suffit.»

Elle a eu à travailler avec quelques jeunes secrétaires, peu de temps avant de partir en retraite et encore aujourd’hui, elle les avertit de bien maîtriser le français et l’orthographe, d’être ordonnée dans son bureau. Pour Jeannette, il est primordial d’être rigoureux dans son travail.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • ZSA
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.