Adjoint.e au juge en chef de la Cour supérieure

Processus de sélection - Recrutement - 1 emploi régulier offert

Lieu de travail : Palais de justice de Montréal au 1, rue Notre-Dame Est

L’entrée en fonction est prévue pour la fin juillet 2024.

Le MJQ vous offre:

  • Des rabais corporatifs en lien avec les sports, les loisirs, la détente et même l’alimentation;
  • Des conditions de travail favorisant le bien-être et l’épanouissement professionnel.
  • Des possibilités de carrières partout au Québec jusqu’au Grand Nord;
  • Une aide financière pour le soutien aux études favorisant le développement de carrière;
  • Une mission ayant un impact significatif dans la vie des citoyens;
  • Et plus encore!


Au quotidien :

Sous l’autorité fonctionnelle de la juge en chef et sous l’autorité immédiate de la directrice du soutien à la magistrature, la personne titulaire de l’emploi agit à titre d’adjointe ou d’adjoint au juge en chef de la Cour supérieure et à son adjoint exécutif en effectuant divers travaux visant à assurer le bon fonctionnement du bureau de la juge en chef. Plus précisément, elle :

  • Communique avec les différents tribunaux, les autorités des ministères et organismes, les chefs de cabinet et les autres intervenants du système judiciaire afin d’échanger ou d’obtenir les renseignements nécessaires à l’organisation de la Cour;
  • Réalise le soutien administratif de nature stratégique et juridique notamment en effectuant la coordination avec d’autres unités administratives pour assurer le bon fonctionnement et l’organisation de la Cour;
  • Rédige, révise et s’assure de la conformité des documents administratifs et juridiques;
  • Coordonne la gestion et la logistique de comités de sélection et autres événements tels qu’assemblées annuelles, rentrée judiciaire, cérémonie de présentation des nouveaux juges, etc.


Échelles de traitement : De 42 900 $ à 61 437 $*

*Le traitement de 61 437 $ fait référence à la majoration de 102 % du traitement attribué à l’employé qui a séjourné un (1) an au dernier échelon de sa classe d’emplois et qui a obtenu un rendement satisfaisant lors de sa dernière évaluation annuelle.

Le nombre d’heures hebdomadaires pour cet emploi est de 40 heures.

Profil recherché

Les essentiels :

  • Détenir un diplôme d’études collégiales en techniques juridiques ou tout autre diplôme d’études collégiales technique pertinent ou une attestation d’études pertinentes dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente.
  • Une personne peut soumettre sa candidature si elle est en voie de terminer la dernière année exigée pour l’obtention du diplôme requis.
  • Chaque année de scolarité manquante peut être compensée par une année de scolarité pertinente de niveau égal ou supérieur à celle exigée. Le diplôme exigé peut également être compensé par un diplôme d’études collégiales (DEC) non pertinent combiné à une année d’étude postsecondaire pertinente qui ne fait pas partie du DEC non pertinent.
  • Chaque année de scolarité manquante peut également être compensée par deux années d’expérience pertinentes aux attributions de l’emploi.
  • Pour être considérée, toute scolarité effectuée hors du Canada doit faire l’objet d’une évaluation comparative (attestation d’équivalence) délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.
  • Posséder la citoyenneté canadienne, le statut de résident permanent ou un permis de travail émis par l’autorité fédérale compétente pour occuper un emploi dans la fonction publique du Québec.
  • Une personne en attente de la preuve de son statut de résident permanent ou d’un permis de travail peut soumettre sa candidature au présent processus de sélection. Toutefois, elle devra être autorisée à travailler légalement au Canada au moment de sa nomination.
  • Avoir une connaissance du français appropriée aux fonctions.
  • L’embauche est conditionnelle aux résultats d’une enquête de sécurité.


Autres éléments du profil recherché :

Les fonctions exercées par la personne titulaire de l’emploi ont un impact sur la qualité des services offerts par le juge en chef et, par le fait même, ceux de la Cour supérieure. La personne titulaire de l’emploi travaille en étroite collaboration avec ses collèges adjoints(es) aux bureaux de Québec et de Montréal, les adjoints.es)du juge en chef associé et des juges en chef adjoint, ainsi que l’adjoint exécutif du juge en chef. Elle doit coordonner ses tâches avec l’ensemble de ces personnes et prendre les mesures nécessaires afin de s’assurer de la fluidité des échanges et du partage de l’information. En outre, elle doit posséder une excellente connaissance de la langue française parlée et écrite pour entretenir des communications avec la direction de la Cour, l’ensemble des juges, les intervenants des services judiciaires, dont les autorisés gouvernementales (fédérales, provinciales, municipales), les Barreaux et les universités. Elle doit faire preuve de discernement et de discrétion relativement aux nombreuses demandes de renseignements.


Ce que vous mettrez à profit :

  • Bon sens de l’organisation;
  • Capacité à communiquer de manière efficace;
  • Connaissance des outils informatiques et logiciels de bureau (Word, PowerPoint, Excel, etc.);
  • Un bon sens des responsabilités;
  • Un bon jugement.


Période d’inscription :
Du 4 au 19 juillet 2024 à 23 h 59.

Envoyez votre candidature via Secrétaire-inc.