En avez-vous par-dessus la tête ?

, par Secretaire-inc.

Vous ne connaîtrez jamais votre propre grandeur à moins d’en avoir un jour par-dessus la tête ! T.S. Eliot (traduction libre)

Il nous arrive à tous d’accepter plus de tâches que nous ne pouvons en assumer. Nous faisons face à des demandes constantes et il est parfois difficile de dire non ou de distinguer l’essentiel de l’accessoire. Voici quelques signes qui indiquent que vous en avez « trop pris », comme on dit si bien.

1-Vous faites des promesses et vous ne les conservez pas. Un collègue vous demande un document ou vous le lui promettez pour le lendemain. Au moment où vous faites la promesse, vous aviez tout à fait l’intention de la conserver mais la pression des autres tâches a fait que vous n’y parvenez pas. Vous vous en sentez coupable et malheureux et votre réputation se détériore.

Un emploi pour vous?

2-Il est devenu impossible de gérer les priorités. Il vous semble que, pour bien faire, il vous faudrait être 2 ou 3 personnes. Reporter une activité est impossible car les conséquences vous paraîtraient désastreuses si elle n’est pas accomplie dans les meilleurs délais. Votre charge de travail devient alors comme un étau qui se resserre sur vous.

3-Des tâches qui vous étaient plaisantes autrefois commencent à vous peser. Vous appréhendez le début de la semaine en vous demandant comment vous pourrez tout faire.

4-Vous avez le sentiment d’avoir perdu le contrôle de votre travail et vous ne savez plus par où commencer. Il vous semble qu’il n’y ait pas d’autres solutions que de continuer à besogner en espérant éviter le pire.
Si c’est là votre situation, vous ne pourrez pas continuer comme cela très longtemps. Certains durs à cuire s’accrochent le plus longtemps possible, leur fierté leur interdisant d’admettre ce qui leur arrive ou de demander de l’aide. Mais en bout du compte, il deviendra apparent à tous, même à vous, que votre tâche est simplement trop lourde et que votre situation doit changer.

Il est néanmoins possible de sortir de ce marasme avec le sentiment d’avoir grandi, comme la citation ci-dessus le suggère. Apprendre à connaître ses limites est une dure leçon mais, une fois acquise, cette connaissance vous aidera à investir votre temps et votre énergie dans ce qui compte vraiment.
Que faire donc si vous en avez par-dessus la tête !?

Utilisez la stratégie du S.O.S. : Stopper, Organiser, S’abriter

1.Stopper. Cette prescription apparaît tout à fait contre-intuitive mais, pour reprendre le contrôle de votre situation, vous devez d’abord vous en extraire. Il vous faut donc vous arrêter, prendre une pause, un congé. Dans certains milieux, les attentes sont si fortes que cela paraîtra tout à fait impossible. Mais c’est cela ou continuer à endurer l’étau qui se resserrera jusqu’à sa conclusion ultime, la crise et l’épuisement professionnels.

2.Organiser. Après un certain repos, il sera temps de faire le bilan de la situation. Comment en êtes-vous arrivé là ? Vous n’avez pas toujours été débordé, alors qu’est-ce qui s’est passé pour que vous perdiez ainsi le contrôle ? Cela vous demandera de vous remémorer le cours des évènements. Y a-t-il un point tournant, un moment à partir duquel votre situation s’est détériorée ? Quelles décisions avez-vous alors prises, quels comportements avez-vous adoptés qui ont ensuite participé au débordement ?

Il vous faut comprendre ce qui s’est passé pour ensuite établir un plan d’action qui aura pour but un retour au travail réussi. Inévitablement, ce plan d’action impliquera la mise de côté de certaines tâches, dans le but de recentrer votre activité sur l’essentiel.

3.S’abriter. Il y a de bonnes chances que vous viviez auparavant seul avec votre problème. Vous aurez maintenant besoin de la protection d’autres personnes. Faites connaître votre nouveau plan d’action à votre superviseur et à vos collègues. Voua aurez à négocier avec eux car il aura probablement un impact sur leurs propres activités. Chercher leur appui et leur soutien jusqu’à ce vous trouviez un nouvel air d’aller.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.