Entrevue : osez vous lancer des fleurs !

, par Therese Garceau.

Vous êtes convoquée en entrevue ? Laissez votre modestie et votre timidité à la maison ! Pour impressionner votre recruteur et vous distinguer des autres candidates, vous avez tout avantage à vous vanter et à en mettre littéralement plein la vue pour marquer des points.

Pour obtenir le job de vos rêves mieux vaut être vantarde et extravertie que réservée et modeste. C’est la conclusion à laquelle en vient Del Paulhus, professeur en psychologie et directeur de recherche à l’Université de la Colombie-Britannique, dans sa plus récente étude publiée sur le sujet.

Les narcissiques ont la côte

Un emploi pour vous?

Dans cette enquête menée sur 2 222 répondants, les chercheurs ont d’abord évalué le niveau de narcissisme de chacun des participants via un questionnaire. Les personnes qui ont été identifiées comme narcissiques par l’équipe de Dr. Paulhus ont obtenu des scores plus élevés et une meilleure reconnaissance de la part des employeurs.

Les plus narcissiques se présentent mieux, ont plus d’assurance lorsqu’ils parlent de leur réalisation, ils ont des contacts visuels plus fréquents avec les recruteurs et n’hésitent pas à poser davantage de questions sur l’entreprise. L’étude conclu donc, que les candidats qui ont une haute estime d’eux-mêmes ont plus de chance d’impressionner les recruteurs en entrevue et donc de décrocher des emplois. À compétences égales, les employeurs préfèrent les personnes narcissiques aux candidats plus modestes et intravertis.

Mettre le paquet en entrevue

Bien que les comportements de vantardise soient généralement mal acceptés en société, selon Del Paulhus, une attitude narcissique et des élans d’autocongratulation séduisent les employeurs, les mettent en confiance et les convainquent de la grande qualité du candidat. Ce qui donne un avantage certain aux candidats qui ont la langue bien pendue et qui savent mettre le paquet en entrevue.

Une affaire de culture

L’enquête met également en lumière l’importance de l’éducation reçue et des codes culturels dans l’affirmation de soi des candidats. Ainsi les répondants d’origine japonaise, chinoise et coréenne pour lesquels les valeurs de modestie et d’humilité sont importantes, ont marqué moins de points auprès des employeurs. Ceux-ci ont moins recommandé leur embauche. Selon le Dr Paulhus, il apparaît très clairement que les candidats qui ne sont pas de culture nord-américaine sont défavorisés. Pour lui, les candidats les plus narcissiques renforcent les préjudices culturels défavorables. Il affirme aussi que les nouvelles technologies comme Skype ou Facetime, de plus en plus utilisées lors d’entrevue de présélection, réduisent aussi les chances des candidats de culture non-américaine.

^À retenir

L’autopromotion de votre candidature est essentielle pour décrocher l’emploi de vos rêves. Mettez de l’avant votre expertise, en vous présentant confiante et sûre de vous et surtout n’oubliez pas que votre succès repose sur votre capacité à vous lancer des fleurs !^



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.