Entrevue : quand les questions dérapent…

, par Theodora Navarro.

Lorsque vous passez une entrevue, le recruteur est censé s’en tenir aux questions habituelles : votre expérience, votre formation, votre vision de l’entreprise et de votre future job. Les questions personnelles doivent être évitées, ou rester vagues.

Ceci dit, certains recruteurs n’hésitent pas à poser des questions inattendues, voire franchement déplacées par moment. Le site Efinancialcareers évoque le sujet.

Âge

Un emploi pour vous?

Vous n’êtes pas obligée de donner votre âge à l’employeur, mais certains se font un plaisir de le déduire, de façon plus ou moins directe. Un recruteur a ainsi tenté des allusions du type « J’avais 6 ans quand la Guerre des Tuques est sortie au cinéma, vous aussi ? », quand d’autres essaieront de savoir, en vous interrogeant sur les études de vos enfants par exemple, dans quelle tranche d’âge vous vous situez. Une coutume assez habituelle des entrevues téléphoniques!

Le moment d’égarement : une femme, qui avait précisé qu’elle n’avait pas d’enfants, bien qu’elle ait 35 ans, s’est vue répondre : « Il serait peut-être temps! »

La situation familiale

Nul recruteur n’a à savoir avec qui vous vivez et ce que vous faites de vos soirées. Ceci dit, certains sont plus curieux que d’autres. Un petit accent et l’on vous demande immédiatement d’où vous venez, et ce que font vos parents. Une secrétaire qui postulait dans une entreprise automobile a provoqué une réaction d’incompréhension chez la recruteuse lorsqu’elle a confié que son père était photographe et sa mère mannequin. À noter que vous n’êtes aucunement obligée de dire la vérité au sujet de votre situation familiale.

Le moment d’égarement : Après lui avoir fait remarquer que sa chemise était « colorée », et ses cheveux « drôlement bien coiffés », un recruteur a soudainement demandé à un jeune secrétaire « Est-ce que vous ne seriez pas gay par hasard ? »

Les questions bizarres

Parfois, certains recruteurs laissent libre cours à leur imagination. Ils sont donc susceptibles de vous demander « Qui est votre chanteur préféré ? », « Que pensez-vous de la commission Charbonneau ? » ou « Quelle est la tenue la plus adaptée à un emploi de secrétaire selon vous ? ». Libre à vous d’y répondre ou non.

Le moment d’égarement : Un recruteur a longtemps observé le décolleté d’une secrétaire avant de lui demander : « Est-ce que vous portez des dessous ? »



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.