Entrevue : répondre ou non aux questions indiscrètes?

, par Chantale Bouchard.

Vos diplômes et vos expériences professionnelles ne suffiront pas toujours à vous démarquer des autres candidates. Parfois, vous devrez impressionner votre futur employeur en répondant intelligemment à des questions qui sont objectivement inappropriées. Voici quelques astuces glanées sur Fast company.

Inappropriées dites-vous?

Sur le plan légal, un recruteur n’a pas le droit de vous poser des questions de nature discriminatoire. Il s’expose ainsi à des poursuites judiciaires en vous demandant votre orientation sexuelle, les maladies sexuellement transmissibles que vous auriez contractées, ou vos origines.

Un emploi pour vous?

Même topo pour les autres questions touchant votre vie privée, comme votre statut matrimonial (célibataire ou marié), votre plan de vie (des enfants ou non? Si oui, combien ?), votre religion…

Cependant, les lois n’empêcheront pas certains recruteurs de faire du zèle et de vous poser des questions invasives, une manière pour eux de savoir jusqu’à quel point êtes-vous prête à vous investir dans votre travail.

Partir en claquant la porte ou se laisser faire?

Les questions ne sortiront évidemment pas de but en blanc, elles seront placées avec subtilité, au détour d’une conversation d’apparence anodine. Il faut déjà se montrer attentive pour ne pas se laisser surprendre. Ensuite, sachez que vous n’êtes absolument pas obligée d’y répondre. Cependant, partir et claquer la porte n’est certainement pas la solution la plus intelligente.

Considérez plutôt ces questions comme une opportunité pour mettre en avant vos points forts. Ainsi à la question « Êtes-vous mariée et voulez-vous avoir des enfants », vous pouvez répondre indirectement que vous tenez à votre travail et que vous ne comptez pas y renoncer, que vous ayez une vie de famille ou pas.

À la question « Devrez-vous vous absenter pour respecter une fête religieuse? », répondez que vous avez déjà l’habitude de vous organiser pour que vos croyances n’empiètent pas sur le bon fonctionnement de l’entreprise. Un bon moyen pour montrer que vous savez parfaitement concilier votre vie privée et votre vie professionnelle.

Si on vous pose des questions sur vos origines, répondez franchement en ajoutant que votre futur environnement de travail vous est déjà familier, quelques explications à l’appui. Vous pouvez aussi mettre l’accent sur vos capacités d’adaptation.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.