Entrevue : trois questions à ne jamais poser

, par Theodora Navarro.

À la fin d’une entrevue vient traditionnellement le temps des questions. Celles que vous, vous êtes censée poser à l’employeur. De nombreuses questions sont judicieuses, surtout si elles montrent votre intérêt réel pour le poste et l’entreprise. Malgré tout, il existe trois questions qui pourraient immédiatement vous disqualifier. Comme …

Que fait vraiment l’entreprise ? La moindre des choses, lorsqu’on est convié à une entrevue, est de se renseigner sur l’entreprise : est-elle apparue récemment dans les médias ? Dans quel secteur évolue-t-elle ? A-t-elle été fondée il y a longtemps et par qui ? Poser une telle question montrerait que vous ne vous êtes pas du tout intéressée à l’entreprise pour laquelle vous avez postulé. C’est aussi une question de politesse. De la même façon que vous n’aimeriez pas vous rendre compte que le recruteur n’a même pas lu votre CV, celui-ci n’a pas envie de constater que son entreprise est pour vous une parmi tant d’autres.

Combien d’heures de travail suis-je censée travailler ? Vous avez un nombre d’heures fixes à travailler la semaine, il est peut-être précisé dans l’offre d’emploi ou l’employeur l’a abordé rapidement en début d’entrevue. Le faire préciser au recruteur à ce moment précis serait contre productif. Il donnerait l’impression que vous ne vous intéressez qu’aux détails techniques du poste et que vous ne souhaitez donner que le minimum de votre temps. Vous pouvez, par contre, demander à l’employeur s’il exigera de vous une certaine flexibilité, cela vous donnera déjà quelques indications précieuses. Dans la même idée, évitez d’évoquer dès maintenant la question des congés.

Un emploi pour vous?

Quand puis-je espérer une augmentation ? Question indélicate par essence, elle risque fortement de vous desservir. Vous donnez au recruteur l’impression que l’argent seul vous intéresse et vous motive, et non le travail lui-même. Dans le journal Business Insider, le PDG Brian de Haaf est formel : les candidats savent que c’est à la sueur de leurs fronts qu’ils obtiendront leur augmentation et non en fonction d’une quelconque ancienneté.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.