Et si vous deveniez secrétaire juridique?

, par Theodora Navarro.

m’appeler pour que nous puissions dîner ensemble. Je sais que ça peut être rassurant d’avoir, en partant, une personne ressource lorsqu’on est en stage! » La solidarité entre adjointes est un point de départ essentiel.

Au stand de PME Inter Notaires, les questions concernent plutôt… les notaires! « Souvent, les étudiantes ignorent qu’il s’agit d’un travail similaire à celui de secrétaire en cabinet d’avocats », sourit Chantal Bélanger, adjointe. Quant au travail, il ne manque pas. « On a beaucoup de difficultés à trouver de la relève, explique-t-elle. Il est vrai que c’est un métier qui demande une vraie vocation.»

Et la vocation, Jordan Coll et Teresa Raso l’ont déjà. Présentement étudiantes en secrétariat général, elles espèrent suivre la spécialisation juridique dès la fin de leur DEP. « Le métier semble passionnant, il y a de belles possibilités d’avancement, et le salaire est bon », estime Jordan.

Un emploi pour vous?

En attendant de pouvoir goûter aux joies du secrétariat juridique, les jeunes femmes arpentent le salon et observent les adjointes des grands cabinets. Devant celui de Stikeman Elliott, la pause se fait plus longue. « Je travaillerais bien là », souffle Jordan.

Le secrétariat juridique à l’EMICA

La spécialisation juridique intéresse de plus en plus les étudiantes de l’EMICA. Dispensée par des professeurs passionnés, elle est orientée de façon à rendre les finissantes compétitives sur le marché du travail. « Nous travaillons beaucoup les langues, surtout le français. Les secrétaires doivent avoir un excellent français écrit, alors nous n’hésitions pas à leur faire faire des dictées juridiques. On veut élever leur niveau au maximum », explique Danielle Demers.
La pratique est également à l’honneur. « C’est très court comme formation, seulement 4 mois, alors on les met dans le bain. Par exemple, les étudiantes vont bientôt avoir la chance de se rendre à la Cour Suprême! » La spécialisation se termine aussi par un stage de trois semaines.
Pour la responsable des stages en secrétariat juridique, le métier prend avant tout « de la persévérance. L’adjointe juridique doit devenir un véritable bras droit pour son patron. » Un point de vue repris par Mireille Bédard, également professeure dans le parcours. « Être secrétaire juridique, cela demande de prendre des initiatives, d’être autonome ». Après 20 ans comme secrétaire de notaire, elle transmet au quotidien sa passion pour ce beau métier.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.