Et si vous partiez travailler à l’étranger ?

, par Theodora Navarro.

Travailler à l’étranger, seriez-vous séduite par l’idée? Que ce soit pour quelques mois, un an, ou bien plus longtemps, de nombreux Canadiens prennent la décision de partir découvrir d’autres horizons. Une expérience qui se révèle souvent un atout au niveau professionnel. Vous auriez envie de suivre leurs traces ? Suivez le guide!

Pourquoi partir ?

Outre le fait de valoriser son CV, vivre et travailler dans un autre pays vous permettra de découvrir celui-ci bien plus que si vous n’étiez venue qu’en vacances. Baignée dans le rythme et les habitudes quotidiennes, vous aurez véritablement l’impression de vivre le pays de l’intérieur.

Un emploi pour vous?

Quelles qualités faut-il avoir ?

Il est nécessaire d’être adaptable, ouverte d’esprit. Outre la culture du pays à laquelle vous allez devoir vous adapter, la culture du travail peut être foncièrement différente. Avoir de l’entregent est fondamental : débarquer seule dans un pays nouveau où vous ne connaissez peut-être encore personne va vous obliger à aller vers les autres, que ce soit pour trouver une aide ou simplement établir des relations sociales. Quant à la maîtrise de la langue locale, elle est nécessaire mais pas obligatoire : dans certains pays, les relations professionnelles se font principalement en anglais. Avoir une famille n’est en rien un obstacle mais une plus grande préparation, notamment financière, sera peut-être nécessaire pour assurer vos arrières.

Comment faire ?

Le conseil donné par Mélissa Guillemette sur Jobboom est de contacter son ordre ou son association professionnelle pour savoir s’il existe des perspectives d’emplois pour vous à l’étranger.

Vous pouvez également vous rapprocher d’associations du pays pour savoir comment vous préparer, adapter votre CV, etc.

Même en étant adjointe ?

Oui! À titre d’exemple, le ministère des Affaires Étrangères, commerce et développement du Canada propose des carrières d’adjointes administratives dans plus de 150 pays dans le monde pour son service extérieur.

Adresses utiles

– Expérience internationale Canada. Pour les jeunes de 18 à 35 ans. Dans ce cas, le visa s’obtient avant même de faire les démarches – généralement directement sur place – pour trouver du travail.

– Programme de stages internationaux pour les jeunes (PSIJ). Selon le site du gouvernement, «le PSIJ vise à fournir aux jeunes Canadiens détenant un diplôme postsecondaire la possibilité d’acquérir une expérience professionnelle en travaillant dans le domaine du développement international.»

– Service Canada. L’organisme dispose d’une section réservée aux Canadiens de l’étranger.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.