Êtes-vous gentille ?

, par Louise Proulx.

Qui n’apprécie pas un beau sourire, un bonjour chaleureux ou une attention bienveillante ? Tenir la porte à autrui, partager son lunch ou aider une collègue à terminer ses tâches sont autant de petits gestes gentils qui, bien qu’accueillis avec plaisir, ne sont pourtant plus tellement valorisés dans la société d’aujourd’hui.

À preuve, vous a-t-on déjà traitée de gentille et vous avez pensé, en votre for intérieur, qu’on vous trouvait naïve ou même imbécile ? Vous avez eu tort, la gentillesse est bonne pour la santé parce que nous en avons tous besoin. La bonté et la compassion découlant de la gentillesse sont de très belles valeurs qui font du bien au coeur.

Il paraîtrait même que la gentillesse est une preuve d’intelligence parce qu’elle fait du bien à la santé, au moral et qu’elle rend la vie professionnelle beaucoup plus agréable. La chercheuse Lara Aknin affirme que l’hormone de la bonne humeur, la sérotonine, serait sécrétée quand nous posons des gestes altruistes. Par le fait même, l’hormone de stress, elle, serait moins présente dans le sang à ce moment-là.

Un emploi pour vous?

Un article de La Presse, publié la semaine dernière, relate les propos du psychologue Pierre Faubert qui affirme que les bienfaits de la gentillesse ne s’arrêtent pas là. Selon lui, elle prolongerait la durée de vie, augmenterait les capacités d’apprentissage et les performances de mémoire. Et comme être gentil rend les gens heureux, la gratification reçue en retour agirait comme un antidépresseur.

Pour promouvoir les vertus de la gentillesse et pour rendre le monde meilleur, le World Kindness Movement a créé la Journée de la gentillesse qui a lieu le 13 novembre tous les ans depuis 1997. Elle est célébrée dans 20 pays à ce jour. Au Québec, on n’en entend pas beaucoup parler. Cependant, l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées, et préretraitées souligne cette journée depuis trois ans.

Qui inscrira cette journée au calendrier québécois ? Les études prouvent que l’on gagnerait à promouvoir la gentillesse dans le monde du travail au Québec. En effet, en France, les études ont démontré que les entreprises qui prennent soin de leurs employés et qui font du bien-être leur priorité ont 15 % de capitalisation boursière supplémentaire par rapport aux autres.

Et si vous instauriez la journée de la gentillesse au bureau le 13 novembre prochain ? Pas si mal comme idée !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.