Etes-vous sensible aux critiques?

, par Secretaire-inc.

En tant que secrétaire, vous avez pu être critiquée. Ce n’est pas toujours facile, c’est vrai. Votre orgueil en prend un coup. Voici les conseils d’une formatrice…

Winston Churchill disait: «La critique peut être désagréable, mais elle est nécessaire. Elle est comme la douleur pour le corps humain: elle attire l’attention sur ce qui ne va pas». Ainsi, une critique peut être un cadeau que vous fait votre interlocuteur, car elle permet de mieux vous connaître et de vous corriger.

Selon le site Kaligo, la critique est parfois difficile à accepter, et y répondre requiert quelques fois d’utiliser des pincettes.

Un emploi pour vous?

Selon Élisabeth Durand-Mirtain, consultante et formatrice, la critique peut être de plusieurs ordres: sur le physique, elle est inacceptable, sur l’intelligence, elle est subjective.

Seule la critique sur le comportement est admissible. Voici comment y répondre:

– Prenez du recul et considérez la critique émise avec objectivité avant d’y répondre;

– Pratiquez l’écoute active : assurez-vous d’avoir bien compris la critique

– Analysez les propos de votre interlocuteur : Est-ce un défaut que je peux corriger? Est-ce que la critique est un fait ou une opinion ?

– Déterminez si la critique est justifiée ou injustifiée. Si elle est justifiée, présentez vos excuses et proposez une solution afin que la situation ne se reproduise plus. Si elle est injustifiée, questionnez pour connaître l’intention de votre interlocuteur et son argument.

– Choisissez toujours le bon moment et le bon lieu pour en discuter en privé.

– Une critique est toujours source d’émotion. Alors exprimez ce que vous ressentez. Si vous êtes stressée, dites-le.

– Faites le nécessaire pour obtenir le point de vue de l’autre. Cette méthode s’appelle le «two-way process»: il s’agit de développer une idée avec les mots justes et de s’assurer que le code utilisé est bien reçu par l’interlocuteur. Ensuite, recevoir ses idées sans a priori ni jugement;

– Trouvez un accord mutuel ou un compromis en reformulant les points d’accord et en définissant un plan d’action qui élimine toute possibilité de voir la situation se reproduire.

En conclusion, personne n’est parfait. Quand les critiques sont fondées, il est préférable d’admettre ses erreurs. Et vous, comment traitez-vous les critiques que l’on vous fait?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.