Êtes-vous une junkie du travail?

, par Louise Proulx.

La dépendance au travail, maladie appelée « ergomanie », existe bel et bien. En êtes-vous atteinte? Pour le savoir, lisez ceci.

Croyez-le ou non, mais à un certain point, l’addiction au boulot ou l’ergomanie est considérée une pathologie. Comme pour n’importe quelle autre dépendance, celle-ci se développe petit à petit. On se réveille matin, et il faut se rendre à l’évidence, on est workaholic.

Voici, tel que décrit dans un article sur Références le soir, les cinq symptômes d’une dépendance au boulot :

Un emploi pour vous?

  1. Plus de vie privée

Vous êtes tellement concentrée sur votre travail, qu’il occupe toutes vos pensées; vous en oubliez votre famille, vos amis et vos passe-temps. Si vous n’avez plus aucune vie sociale, c’est le temps de remettre un peu vos pendules à l’heure.

  1. Manque d’enthousiasme

Plus envie de rien, pas d’énergie, amorphe? Si c’est ainsi que vous vous sentez, c’est peut-être un signe que vous travaillez beaucoup trop. Si même prendre une douche ou vous habiller représente pour vous une montagne d’efforts, voyez-y!

  1. Manque d’appétit

Vous ne voulez plus quitter votre ordinateur. Même pas pour manger. L’ergomanie n’est peut-être pas loin…

  1. Insomnie

Le petit hamster dans votre tête ne s’arrête jamais. La nuit, vous jongler avec les problèmes du bureau et les solutions possibles. Impossible de vous détendre? Attention, drapeau rouge à l’horizon!

  1. Incapable de vous détacher du travail

Vous ne déléguez rien, prenez toute la charge de travail sur vos épaules, ne dites jamais non… Bref, vous ne lâchez pas prise, mais alors là, pas du tout. Pour les workaholics, le travail, c’est tout ce qui compte. Cela vous ressemble?

Les causes

On ne développe pas l’ergomanie à propos de rien. Diverses causes sont possibles :

  • Le besoin de se sentir utile,
  • La recherche constante de nouveaux défis,
  • L’incapacité de combler le temps autrement qu’en travaillant,
  • L’ennui dans la vie privée (mariage malheureux, éternel célibat…)

Guérison

Pour guérir de l’ergomanie sévère, comme pour n’importe quelles autres dépendances, la première étape consiste à admettre qu’on a un problème et ensuite à aller chercher de l’aide. Pour en savoir plus sur le sujet, faites un tour sur le site international dédié à la dépendance au travail : workaholics-anonymous.org.

Si, sans être accro, vous constatez en vous posant les bonnes questions que l’équilibre est précaire entre votre vie privée et votre vie professionnelle, tentez de suivre ces quelques recommandations. Vous verrez, vous deviendrez beaucoup plus efficace au travail:

  • Accordez du temps à votre famille et à vos amis;
  • Faites du sport;
  • Trouvez-vous un passe-temps;
  • Prenez le temps de vous reposer.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.