Faites taire les collègues trop bruyants

, par Louise Proulx.

Dans un environnement de travail à aire ouverte, tout le monde n’a pas la même attitude. Parmi les collègues, certains préfèrent travailler dans le silence, d’autres au son de la radio et quelques uns adorent malheureusement parler au téléphone de tout et de n’importe quoi sans se soucier de déranger tout un chacun.

Vous êtes de celles qui n’endurent pas le bruit? Rassurez-vous, chaque problème trouve sa solution. Avec une certaine dose de tolérance, de compréhension et de respect mutuel, il est très possible de trouver l’harmonie sonore dont vous avez besoin pour bien travailler. Jobat.be s’est penché sur la question et offre quelques conseils judicieux pour vous permettre d’y arriver.

Ne visez pas une personne en particulier. Parlez du problème du bruit avec l’ensemble des collègues. On ne sait jamais, peut-être que ceux à qui le chapeau fait prendront tout simplement conscience qu’ils sont fautifs et feront naturellement attention à l’avenir.

Un emploi pour vous?

Réservez des zones silencieuses. Ces endroits deviendront des sanctuaires de silence pour tous. Vous avez besoin d’être très concentrée pour certaines tâches? Voilà où vous pouvez aller!

Donnez l’exemple. Une bonne façon de faire respecter le silence est bien de le respecter vous-même. Si une collègue se met à vous parler très fort, invitez-là à aller dans la salle de conférence ou ailleurs où elle ne gênera personne.

Faites un peu d’introspection. Il est parfois très facile de jeter le blâme de votre malheureux état d’esprit sur quelqu’un d’autre. C’est parfois une bonne idée de s’auto-évaluer. Se pourrait-il qu’un de vos comportements en irrite quelques uns?

Relativisez. Le problème du bruit trouve sa source dans l’écart entre les collègues introvertis et les extravertis. Alors que les premiers trouvent leur sérénité dans le calme d’un environnement silencieux, les autres sont stimulés grâce au contact des autres et à l’effervescence d’un endroit grouillant de bruits de toutes sortes. Par conséquent, pourquoi ne pas relativiser un peu en suggérant, par exemple, de réserver des espaces pour chaque type de personnalité?

Encore un peu d’introspection… Et si, à force de focaliser sur le problème, vous l’aviez décuplé? Y a-t-il vraiment un si gros problème?

Investissez. Les magasins font des pieds et des mains pour vendre des casques et des écouteurs. Peut-être serait-il temps pour un petit investissement?

Parlez-en directement et poliment. Une conversation trop bruyante se déroule juste à côté de vous alors que vous essayez de vous concentrer pour rédiger une lettre? Expliquez gentiment que vous n’avez pas beaucoup de temps pour faire ce travail et que vous avez besoin de toute votre concentration.

Soyez discrète. Vous ressentez le besoin de prendre le taureau par les cornes et d’en parler entre quatre yeux avec la personne dont le comportement vous dérange particulièrement? Ne le faites surtout pas devant tout le monde pour ne pas la mettre mal à l’aise. Allez prendre un café avec elle ou emmenez-la dans la salle de réunion, ou ailleurs où vous serez tranquille pour discuter.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.