Film : la secrétaire est-elle vraiment comme ça?

, par Theodora Navarro.

Vous faites un métier télégénique, aucun doute là-dessus! Des secrétaires, il y en a dans tous les films modernes, du personnage central de l’histoire à la figurante qui va échanger un sourire avec le héros. Cependant toutes, ou presque, ont des aspects, voire des clichés, communs.

– La secrétaire cruise tout homme qui croise son chemin. Mais elle a une préférence pour son patron. Qui est toujours beau et riche. S’il est pauvre, il a un très grand coeur et il va bientôt faire fortune et emmener la secrétaire avec lui. Et ses costumes hors de prix dissimulent toujours les muscles du gars addict au gym.

Dans la vraie vie, vous fuyez les avances de votre patron comme la peste. Il n’est ni jeune, ni beau et le seul poids qu’il soulève dans la journée, c’est la pile de dossiers qu’il vient déposer sur votre bureau à 15h50.

Un emploi pour vous?

– La secrétaire est une fille sans cervelle, qui rit à toutes les jokes de son patron, même les pires. Si elle est l’héroïne du film, on apprend à la 32ème minute qu’elle est en réalité une fille d’une intelligence redoutable, comptable et communicante hors pair, qui se dissimule sous le masque d’une fille naïve pour faire tomber le vilain patron corrompu. Souvent, elle est sous couverture pour la CIA. Rien que ça.

Dans la vraie vie, celle qui fait rire les autres c’est vous. Clients, patients, collègues, tout le monde vous trouve positive. Vous avez refusé d’entrer à la CIA, l’équation nombre de dossiers à traiter, multiplié par le nombre d’heures de travail par semaine, divisé par votre salaire, était déjà bien assez difficile à résoudre!

– La secrétaire est débraillée. Elle est généralement aux prises avec quatorze dossiers, dangereusement empilés sur ses bras croisés. Les dossiers tombent et l’on aperçoit une fille cernée, aux cheveux électriques et complètement décoiffés, attachés à la va-vite avec un élastique.

Dans la vraie vie, vous savez utiliser un peigne et de l’anti-cernes, merci!

– La secrétaire court après sa patronne. Elle marche toujours deux pas derrière elle, en courant à moitié juchée sur des talons de 10 cm. Elle porte deux dossiers serrés sous son bras et lui tient la portière. Et elle se lève toujours quand celle-ci entre dans la pièce.

Dans la vraie vie, vous avez cessé de longue date de courir après votre patronne, vous avez adopté un laconique «Madame L. est en réunion, voulez-vous lui laisser un message?» et vos talons, c’est 12 cm sinon rien. Ou des bottes de neige.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.