Finissantes, comment réussir votre examen oral?

, par Secretaire-inc.

L’oral, c’est souvent la bête noire des finissantes. Quelques conseils devraient pourtant vous permettre de dépasser vos peurs. Pour vous donner l’heure juste, Secrétaire-inc. a demandé de l’aide à un spécialiste de l’oral d’examen : Laurent Boghossian, conseiller et formateur.

Pour lui, c’est clair: «La bonne attitude, lorsqu’il s’agit de se préparer, c’est d’anticiper et ne pas subir. La pire des choses à faire, en tant que candidate, est d’attendre que l’autre prenne le dessus».

Si vous passez un concours oral de secrétaire, le jury s’attend à voir une vraie secrétaire dans votre attitude, mais aussi dans vos réponses. S’il ne le voit pas, il n’y a aucune raison qu’il vous gratifie d’une note validant votre concours oral. Vous devez donc vous projeter dans le futur et ne pas simplement aller passer un simple examen scolaire.

Un emploi pour vous?

Connaître votre parcours

Lors d’un oral de concours, il est souvent question de présenter son parcours et ses motivations. Pour un jury, confirme Laurent Boghossian, «il n’y a rien de pire que d’entendre un parcours professionnel récité comme une poésie de Cégep». La présentation personnelle est l’occasion de mettre en avant vos forces et vos choix, mais aussi votre spontanéité.

Vous devez vous livrer et donner tout ce que vous avez comme ressources. Si vous vous cachez derrière une réponse scolaire en attendant que se termine le face-à-face, le jury le sentira et reviendra vers vous pour en savoir plus.

Vous aurez alors le sentiment d’être coincée et livrée à vous-même.
L’entretien n’a pas été créé pour distribuer des notes ou des bons points. La note est un moyen pour départager des candidates. Le vrai objectif, c’est de démontrer combien vous méritez ce concours et combien vous serez professionnelle lorsque le concours aura été réussi.

Vous révéler au grand jour

Dans la majorité des cas, les membres des jurys ne sont pas des professeurs, mais des agents des ressources humaines qui sont là pour recruter d’autres collègues.

«Cette candidate qui est face à moi, est-elle fiable et compétente?» Voilà ce à quoi pense un jury, et non pas: «cette future secrétaire a mal répondu à la question 3B? Je lui enlèverai 0,65 point». Autrement dit, pour être évalué, vous devez révéler qui vous êtes vraiment.

Pour renverser la vapeur, vous devez être généreuse dans vos réponses. Par exemple, si vous passez un concours pour entrer dans une compagnie de recyclage et que l’on vous pose la question: “Selon vous, que signifie recycler en 2013?”.

Certes vous commenceriez par répondre à la question, mais il ne faudrait pas en rester là. Au contraire, souligne le conseiller, «il faut essayer de développer le concept du recyclage, les enjeux et les gestes à faire». Ainsi, vous pourrez répondre non plus en 30 secondes, mais en 3 ou 4 minutes.

Professionnelle jusqu’au bout

L’objectif d’une épreuve orale est de transformer l’entretien en discussion professionnelle. En ce sens, l’idée à développer est que l’on n’est pas là pour faire plaisir aux membres du jury en leur donnant les réponses que l’on pense qu’ils attendent de nous. «L’objectif est tout simplement de donner envie aux membres du jury de vous recruter et de croire en vous».



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.