Harcèlement au travail : 8 façons de riposter

, par Therese Garceau.

Pas toujours facile d’identifier les manœuvres de harcèlement au travail. Cela peut débuter subtilement par une remarque sur votre tenue vestimentaire, sur votre coiffure, sur vos habitudes. On reconnaît l’harceleur par les propos et les gestes qu’il pose pour attaquer l’intégrité personnelle. Voici 8 moyens efficaces de contrer le harcèlement au boulot :

Voyez les choses froidement. Le premier réflexe que vous devez avoir est prendre du recul face à la situation, sans vous culpabiliser. N’oubliez jamais que le manipulateur souhaite d’abord vous faire réagir, susciter chez vous un doute, vous déstabiliser et ultimement vous faire perdre confiance en vos moyens. Ne lui laissez pas cette chance. N’entrez pas dans le jeu ! Affirmez-vous et définissez vos limites clairement.

Restez indifférente Cette tactique exige beaucoup de contrôle mais elle s’avère très efficace et assez déstabilisante pour le manipulateur. Demeurez impassible face à ces menaces même si elles deviennent de plus en plus présentes. Affichez votre plus joli sourire et répondez-lui avec humour.

Un emploi pour vous?

Soyez à votre affaire. Ne vous laissez pas distraire. Demeurez irréprochable dans tous les aspects de votre travail. Concentrez-vous sur vos tâches, respectez les délais qui vous sont impartis, évitez les retards, restez efficace et branchée sur les besoins de votre équipe.

Ne dévoilez pas votre vie privée. Le harceleur typique profitera de la faiblesse de sa proie pour l’atteindre et la faire flancher psychologiquement. S’il sait que vous vivez des moments plus difficiles dans votre vie personnelle, il en profitera pour vous déstabiliser davantage. Évitez de parler de vos problèmes personnels au bureau. Restez discrète.

Prenez soin de vous. Le stress est votre pire ennemi. Préservez votre équilibre physique et psychologique. Faites du sport régulièrement, assurez-vous de dormir suffisamment et surveillez votre alimentation. Éviter l’excès de café, d’alcool ou d’autres stimulants.

Demandez des explications. Si la situation s’envenime, rencontrez la personne pour éclaircir la situation. Mettez les choses sur table. Démasquez-le ! Tenez-vous-en aux faits tels qu’ils sont, les dates, le nom des gens qui étaient présents. Restez factuelle et évitez de tomber dans les accusations. Votre aplomb et votre sang-froid pourrait grandement refroidir ses ardeurs.

Osez l’affronter. L’entretien tourne mal, intervenez de façon plus convaincante. Soyez claire avec votre agresseur. Forcez-le à justifier son attitude. La formule pourrait être : « Donne-moi une bonne raison qui justifie tes gestes envers moi. Pourquoi te permets-tu d’agir ainsi ?» Donnez-lui quelques secondes pour réagir et dites-lui que vous n’acceptez pas son comportement. « Si tu n’arrêtes pas tout de suite, je vais devoir aller plus loin avec ça et te dénoncer à qui de droit. »

Prenez des mesures. Le cycle du harcèlement est pernicieux et peut devenir insupportable. Vous avez épuisé vos ressources ? Montez un dossier étoffé avec faits, dates, heures, le nom des personnes présentes etc. Avisez par écrit ou en personne votre supérieur hiérarchique ainsi qu’une personne des ressources humaines. Si cela ne peut pas se régler au sein de l’entreprise, portez plainte à la Commission des normes du travail. Le harcèlement au travail est inacceptable et doit être dénoncé. Un point c’est tout.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.