Heures supplémentaires : Que dit l’étiquette ?

, par Louise Proulx.

Les journées de travail commencent de bonne heure et finissent souvent très tard. Vous devez assurer, montrer à tous qu’on a bien fait de vous engager. Mais jusqu’à quel point, pour satisfaire aux exigences de votre boulot, votre vie professionnelle peut-elle empiéter sur votre vie personnelle ?

Quand il est rendu cinq heures ou six heures, et qu’il reste une tonne de travail à faire, devez-vous rester ou partir ? Le site Carreer builder répond à cette question.

Il faut rester si…

Un emploi pour vous?

D’entrée de jeu, sachez que, si vous faites le choix de rester tard au bureau, vous n’êtes pas la seule. En effet, près des deux tiers des entreprises américaines ont des employés qui ont travaillé plus d’heures dans les trois dernières années en raison, d’abord, des maigres possibilités d’emploi et aussi par crainte de décevoir leur patron ou de laisser tomber l’équipe.

Cela dit, si vous êtes en train de travailler à une tâche qui demande toute votre concentration et que celle-ci est miraculeusement au rendez-vous, vous devriez profiter de cet élan pour continuer au lieu de courir vers la sortie dès que 17 heures sonnent.

Il faut partir si…

Prenez le temps de vous poser les questions suivantes avant de saisir votre sac pour quitter le bureau :
* Si je quitte, est-ce que je vais rater une date butoir importante ?
* Est-ce que mes collègues sont toujours en poste ? Et, si oui, pourquoi ?
* Si certaines de mes tâches sont partagées avec un collègue et que ce dernier est toujours en train de travailler, est-ce qu’il y a quelque chose que je puisse faire pour l’aider avant de partir ?

Puis, si vous êtes certaine d’avoir terminer votre travail de la journée et que vous avez pu démontrer à votre patron et à vos collègues que vous êtes avancées dans vos tâches, n’hésitez pas à quitter. Mais avant de partir :
* Assurez-vous d’avoir répondu aux courriels incluant des questions restées en suspens pour ne pas justement laisser personne avec des questions sans réponse.
* Vérifiez une dernière fois la liste de vos tâches
* Dites bonsoir à vos collègues et à votre patron afin qu’ils ne vous cherchent pas et pour leur donner la chance une dernière fois de vous parler ou de vous demander quelque chose si besoin est.

Si vous n’êtes toujours pas certaine…

Posez la question clairement. Rien de mieux que le dialogue pour mettre les choses au clair. Tant qu’à rester à votre bureau à attendre que quelqu’un vous libère, si vous êtes dans le doute, à savoir si oui ou non vous pouvez partir, posez simplement la question.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.