Journées de télétravail fixes accordées : pour ou contre?

, par Therese Garceau.

Votre patron vous a permis de faire du télétravail à tous les mercredis. Aurait-il été préférable qu’il vous donne le choix de la journée?

Le télétravail gagne en popularité et présente de nombreux avantages, autant pour les entreprises que pour les employés. Pour vous, moins de temps perdu dans les embouteillages ou les transports en commun, moins de stress et, surtout, plus de temps pour accomplir ce que vous avez à faire.

Plusieurs employeurs ont cependant encore beaucoup de réserves face au télétravail. Raison principale? Ils ont peur de perdre le contrôle de leurs employés.

Un emploi pour vous?

Ainsi, pour avoir l’impression de tirer le maximum de ces journées et surtout de mieux encadrer leur personnel, un certain nombre d’employeurs optent pour les jours de télétravail fixes. Mais l’obligation de faire du télétravail le même jour de la semaine peut rapidement devenir contraignant, comme en fait foi un récent texte publié sur Jobat.be :

Un couteau à deux tranchants. Vous bénéficiez d’un jour de télétravail fixe et, pour vous, tous les lundis, c’est dans le confort de la maison que vous vous acquittez de vos responsabilités professionnelles. Grand bien vous en fasse. Mais sachez que cela pourrait très rapidement susciter une certaine grogne du côté des collègues et de vos patrons. « Comment elle n’est pas encore au bureau? », « Elle est sûrement à son chalet pendant qu’on travaille comme des fous » ou encore « On sait bien, le boss mange dans sa main ».

Plus de flexibilité. Le principe du télétravail est de permettre plus de flexibilité. Dans certains cas, il peut être plus productif de travailler de la maison pour terminer un rapport ou vous acquitter d’une tâche complexe sans être constamment dérangée par le tumulte du bureau. Mais, il faut aussi avouer que la maison ce n’est pas le bureau et que beaucoup de vos responsabilités exigent que vous y soyez en chair et en os. À ce chapitre, une journée de télétravail fixe peut devenir contraignante, pour vous et votre employeur.

Une question d’équilibre. Selon les experts en RH, le télétravail fixe ne sert pas les intérêts de l’organisation qui, rapidement, peut se retrouver coincée. Il suffit de penser à l’organisation de rencontres ou de réunions où il devient impossible d’avoir tout le monde autour de la table. Bien entendu, il y a FaceTime, Skype ou la vidéo-conférence, mais cela représente aussi plusieurs contraintes. Accorder à la demande et selon les besoins de l’organisation des journées de télétravail flexibles demeure de loin la meilleure des options. Pour l’employé comme pour l’entreprise, c’est une question d’équilibre!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.