La clause de son contrat? Du sexe avec son patron!

, par Secretaire-inc.

Il s’appelle Luigi de Fanis, il est conseiller régional des Abruzzes, dans le centre de l’Italie.

Ce politicien a été accusé d’avoir osé faire signer un contrat à sa secrétaire, contrat qui l’oblige à avoir avec lui des relations sexuelles au moins 4 fois par mois.

Âgé de 53 ans, ce conseiller régional italien aurait offert à Lucia Zingariello, sa secrétaire, un salaire annuel de 49 000 $ en échange de ses faveurs sexuelles.

Un emploi pour vous?

«Il était obsédé par moi et m’a forcée à signer. Je ne pouvais pas dire non, j’avais peur» raconte la secrétaire. En attendant, la justice le tient déjà concernant une affaire de corruption, extorsion, détournement de fonds et fraude aggravée.

C’est la police qui a mis la main sur ce contrat spécial au domicile de la secrétaire. La jeune femme avait été placée sous résidence surveillée le mois dernier pour complicité de corruption.

La secrétaire a admis avoir honoré son contrat, ajoutant avoir accepté ce poste de 3 jours par semaine après avoir quitté son travail pour s’occuper de sa mère, malade. Luigi De Fanis a reconnu avoir entretenu une liaison avec sa secrétaire, mais nie toute idée de contrainte.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.