La fée des étoiles

, par Louise Proulx.

Aïe ! Mathilde venait de se fracasser le genou sur le coin de son bureau. C’était rendu monnaie courante. La pauvre secrétaire ne répondait plus de ses rotules tellement elles étaient amochées. En mode respirons-tranquillement- pour-ne-pas-pogner-les-nerfs, elle n’entendit pas le commentaire de sa collègue Nancy. Une chance, parce que cette dernière avait l’art de toujours dire le mot gentil. Cette fois-ci, elle avait grommelé : « Ouin… on t’a pas appris comment t’asseoir dans ton cours de secrétariat ? »

Mathilde ne souffrait pas seulement du genou. Son amour-propre était tous les jours secoué par cette chère Nancy. Comme elle avait bon caractère, elle endurait les remarques désobligeantes de sa collègue sans faire d’histoires. Elle se disait qu’à force de gentillesse, Nancy finirait bien par la prendre en amitié. D’ailleurs, à l’heure du midi, elle lui offrirait de partager son goûter avec elle.

La douleur atténuée, la secrétaire s’était mise au travail. Ce matin-là, elle était en charge d’envoyer les invitations pour le party de Noël qui aurait lieu dans trois semaines. L’industrie ”Les Papiers Fillion et fille” comptait au-delà de 200 employés et générait beaucoup d’argent, alors on y fêtait toujours en grand. Tandis que Mathilde cherchait un dessin sur Internet pour enjoliver son envoi, Nancy s’approcha de son bureau.

Un emploi pour vous?

« Juste pour te dire… j’ai discuté avec François, et nous avons décidé que, cette année, je ferais la fée des étoiles et, toi, tu seras le lutin. Tu es trop petite pour faire la fée, et François pense que j’ai vraiment plus l’allure d’une fée que toi. Tu comprends, avec tes lunettes, tes cheveux tout frisés… ça n’a pas tellement de bon sens. »

Et voilà ! Un autre uppercut asséné à l’estime de la douce Mathilde. Après un bref silence, durant lequel elle se ressaisit, elle répliqua : « Pas de problème, tu diras à François que ça me fait plaisir. »

Nancy semblait fière de son coup. Encore une fois, elle avait réussi à pousser son adversaire dans ses retranchements. Elle détestait cette Mathilde, beaucoup trop jolie pour partager son quotidien. Elle voyait bien que tous les hommes de l’entreprise se tournaient sur son passage. Ça la rendait malade. Aussi, sa jalousie l’amenait à être plus méchante qu’elle ne l’avait jamais été dans sa vie.

L’heure du dîner arriva. Plusieurs employés se regroupaient chaque jour dans la cuisinette. Mathilde arriva un peu après tout le monde parce qu’elle voulait terminer ses envois avant de manger. En entrant dans la pièce, elle vit que tout le monde riait. Quand ils l’aperçurent, ils s’esclaffèrent encore plus. La secrétaire tenta de comprendre la blague, mais personne ne voulait lui dire ce qu’il y avait de si drôle. On se faisait des regards complices et on chuchotait tout en la regardant. Naïve mais pas folle, Mathilde se rendait bien compte qu’elle était la source de leur fou rire.

Comme si de rien était, elle se rendit au réfrigérateur, en ressortit son lunch, s’installa à la table, puis elle se tourna vers sa collègue : « Nancy, j’ai fait la pizza froide que tu aimes tant. Tu en veux un bout ? J’en ai apporté beaucoup trop ». La méchante employée ne se fit pas prier. « Oh ! T’es tellement mignonne ! Moi aussi, si je n’avais rien à faire de mes soirées, je cuisinerais ! »

Mathilde, encore une fois, garda son sourire. Elle répondit tout de même à sa tortionnaire : « Non seulement, dans deux semaines, tu auras toutes tes soirées, mais tu auras également toutes tes journées pour mettre la main à la pâte, comme on dit. J’ai parlé à grand-papa ce matin. Oui, Réal Fillion est mon grand-père. Je ne le dis pas pour ne pas être mise de côté. Mais tant pis ! Donc, j’ai parlé à grand-papa, lui disant que je n’avais plus le rôle de la fée des étoiles cette année. Il n’a pas aimé ça du tout. Il te donne rendez-vous dans son bureau après dîner. Il m’a parlé de restructuration… »



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.