La transparence : le meilleur atout d’une adjointe

, par Therese Garceau.

Laquelle de vos qualités plait le plus à votre patron? Qu’est-ce qui vous distingue? Et si votre transparence envers lui faisait de vous la plus exceptionnelle des adjointes. Explications.

Votre patron assume tous les jours une foule de tâches qui, autrefois, vous auraient été dévolues en tant qu’adjointe. C’est un fait, il n’a absolument pas besoin de vous pour rédiger ses courriels ou encore pour placer des appels.

Donc, si ce ne sont pas vos compétences en bureautique qui font de vous un maillon clé de sa garde rapprochée, qu’est-ce que c’est?

Un emploi pour vous?

Comme en fait foi un article publié par ExceptionnalEA, pour de nombreux gestionnaires, la capacité d’une adjointe de donner l’heure juste à son patron constitue l’une des principales qualités recherchées. Même si votre patron connaît bien la culture interne de l’entreprise et qu’il est adepte des discussions ouvertes avec les employés, il ne peut pas tout savoir. Et il doit compter sur vous pour éclairer ses lanternes lorsque nécessaire.

Dire la vérité à son patron n’est pas toujours une mince affaire. Voici donc 3 principes fondamentaux à respecter pour y arriver sans faire de faux-pas :

Assumez vos responsabilités. La vérité et l’intégrité font partie de vos responsabilités comme adjointe. Ne l’oubliez pas, vous êtes non seulement les yeux et les oreilles de votre patron quand celui-ci vous le demande, mais surtout une proche conseillère sur qui il doit pouvoir toujours compter. Mais, l’intégrité ne se limite pas à rapporter des faits. Cette transparence doit répondre à un certain nombre de critères :

1. Les faits doivent être véridiques et validés

2. Cela ne doit pas nuire à des innocents

3. Ne pas servir vos intérêts personnels mais profiter à toute l’entreprise

4. Vos propos doivent avoir été préalablement analysés, réfléchis

5. Cela ne doit pas être fait par dépit ou sous le coup de la colère

6. Vous devez en assumer les conséquences.

Apprenez à gérer les risques. Abordez dès que possible la question de la transparence avec votre patron. Mettez les choses au clair. Quelles informations souhaite-t-il connaître? À quel moment devez-vous l’en informer? Sur quels sujets souhaite-t-il être conseiller?

Sachez distinguer l’essentiel du futile. Dire la vérité à votre patron comporte des risques en soi et pose certains défis éthiques. Comme le dit si bien l’adage, toute vérité n’est pas toujours bonne à dire. Prenez le temps d’analyser la pertinence de l’information que vous vous apprêtez à livrer à votre patron pour éviter de nuire à votre relation mutuelle. Le faites-vous pour les bonnes raisons? En travaillant en tandem avec lui, vous favorisez la confiance et le respect mutuel entre vous.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.