L’abc de la candidature spontanée

, par Therese Garceau.

Si la candidature spontanée n’est pas le gage absolu de décrocher un emploi, elle peut assurément vous permettre de faire connaître votre expertise et vos compétences aux entreprises que vous ciblez et de marquer des points auprès des recruteurs. Même si aucun poste n’est disponible, votre CV se retrouvera dans la banque de candidats et, qui sait, vous pourriez même décrocher une entrevue. Et comme la majorité des emplois ne sont jamais affichés officiellement, le jeu peut vraiment en valoir la chandelle. Comment donc mettre toutes les chances de votre côté ? Quelques conseils clés publiés sur collegecdi.ca pour y arriver :

Structurez votre démarche. La candidature spontanée n’est pas un jeu de hasard. Évitez de vous disperser. Déterminez d’abord vos secteurs de prédilection. Ciblez ensuite quelques entreprises que vous souhaitez approcher. Ne vous limitez pas aux grandes organisations. Maximisez vos chances en n’oubliant pas les petites et moyennes entreprises.

Misez sur vos contacts. Vous avez des contacts susceptibles de vous donner des informations sur l’entreprise, son organisation interne et ultimement le nom la personne clé à qui vous devriez envoyer votre demande ? N’hésitez surtout pas à communiquer avec eux et à leur faire part de votre intérêt. Qui sait, vous pourriez aussi décrocher une lettre de références qui pourrait donner une valeur ajoutée à votre candidature.

Un emploi pour vous?

Maximisez votre impact. La lettre de présentation est d’une importance cruciale dans une candidature spontanée et c’est sur elle que vous devez concentrer les plus grands efforts pour vous assurer d’avoir un réel effet sur le recruteur. Pour être efficace, celle-ci doit aller droit au but. Soyez concise !

1. Plongez dans le vif du sujet. Évitez les grands préambules et les phrases vides. Vous devez être percutante. Dès la première phrase, mettez l’accent sur vos compétences, vos atouts et la valeur ajoutée que vous représentez pour l’entreprise.

2. Précisez vos attentes. Assurez-vous de souligner clairement le type de poste et les responsabilités que vous souhaitez obtenir.

3. Personnalisez. Le mot d’ordre est la personnalisation, ne l’oubliez surtout pas. Prenez soin d’adresser votre lettre à la bonne personne, de bien renseigner son titre. Évitez à tout prix les formules toutes faites, trop génériques comme À qui de droit ou Madame, Monsieur. Parcourez le site Internet de l’entreprise et lisez ses récentes nouvelles, communiqués ou annonces. Cela vous donnera des munitions pour adapter encore davantage votre lettre et démontrer votre intérêt pour les réalisations de l’entreprise.

Faites le suivi. N’attendez pas qu’on vous appelle. Quelques jours après votre envoi, assurez-vous de relancer le recruteur par un courriel ou un appel de suivi. C’est assurément le meilleur moyen de ne pas être reléguée aux oubliettes.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.