L’art de critiquer positivement

, par Catherine Lemire.

La critique fait partie intégrante de la vie. Dès l’enfance, nous devons y faire face. Tout le long de notre scolarité, nous sommes critiqués, notés et classés.

Bien entendu, la majorité des critiques sont constructives et permettent d’évoluer. Par contre, certaines d’entre elles peuvent blesser profondément.

Lorsque vient votre tour pour émettre des critiques, vous devez vous assurer de rester polie et constructive. Cette façon de procéder permettra à vos acolytes de mieux se sentir, tant personnellement que professionnellement, tout en faisant meilleure impression.

Un emploi pour vous?

Voici comment émettre une critique honnête sans ternir votre image selon le site Themuse.

Allez droit au but

Vous ne rendez service à personne en tournant autour du pot. Essayer de camoufler une critique n’atteindra que l’un de ses résultats : mélanger votre interlocuteur ou l’insulter. Par exemple, une de vos collègues se présente à un événement d’entreprise en jeans. Au lieu de dire quelque chose comme : « La plupart des gens préconisent une tenue professionnelle pour ce genre d’événement », il sera préférable de lui dire que sa tenue vestimentaire n’est pas appropriée tout en lui transmettant votre expérience et quelques conseils.

Soyez précise

Au lieu de dire à quelqu’un qu’il a tout faux ou que son travail n’est pas bon, prenez le temps de préciser ce qui ne va pas et ce que vous préféreriez.

Parlez du travail, pas de la personne

Ça semble évident, mais ce n’est pas toujours le cas en pratique. Portez une attention particulière au choix des mots. Un dérapage est si vite arrivé et un collègue si rapidement insulté !

Ne dites pas à quelqu’un qu’il a tort

« On peut tout dire, ça dépend de la manière de le dire. » Cet adage n’est malheureusement pas toujours vrai et encore moins dans ce cas-là. Au lieu de pointer le négatif, proposez des façons de s’améliorer.

Insérez un compliment

Parfois, l’on nous conseille d’insérer une critique entre deux compliments. Ce n’est pas nécessaire. Cependant, le compliment dame souvent le pion sur les critiques. Vous pouvez complimenter sur un autre aspect du travail que celui que vous critiquez.

Suggérez, n’ordonnez pas

En position d’autorité, c’est tentant de formuler des critiques comme des ordres. Tentant, mais loin d’être constructif. À moins d’y être tenue, évitez de donner des ordres. Formulez vos critiques comme « en utilisant cette autre manière de procéder, votre production devrait augmenter ». On pense positif !

Ne monologuez pas, discutez

La critique est une communication unidirectionnelle. Vous critiquez, l’autre reçoit votre critique. Écoutez ce que l’autre veut dire. Peut-être que des raisons valables empêchent d’atteindre les buts escomptés. Laissez l’autre s’exprimer et accordez une certaine importance à ses propos. Une critique se reçoit toujours mieux par quelqu’un qui se sent respecté.

*Source : https://www.themuse.com/advice/the-7-keys-to-giving-constructive-criticism-thatll-actually-help-the-person-improve



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.