Le retard, un trouble psychologique?

, par Louise Proulx.

Y a rien à faire, vous arrivez toujours en retard. Chez le dentiste, aux fêtes de famille et, encore pire, même au boulot ! Serait-ce le fruit d’un trouble psychologique issu de certaines peurs ou d’un égo surdimensionné, ou c’est simplement que vous êtes en retard ?

Frédéric Leclerc-Imhoff, journaliste à Rue 89, a posé la question à deux psychologues. « C’est gens qui sont toujours en retard, sont-ils dérangés psychologiquement ou sont-ils juste impolis et mal organisés ? » Les deux spécialistes ne sont pas tout à fait d’accord…

Pris dans le trafic !

Un emploi pour vous?

Pour Jacques Fradin, directeur de l’Institut de médecine environnementale à Paris, le retard peut découler d’un trouble psychologique plus ou moins grave. Il affirme, néanmoins, que certains retards sont normaux. « Le retard est lié à une mauvaise estimation des enjeux, du temps et de l’espace. Par exemple, certaines personnes continuent à se faire une idée du temps de transport domicile-travail qui est éloignée de la réalité. Même si ça arrive 8 fois sur 10, on n’est pas dans la pathologie », explique-t-il. Dans ce genre de cas, les retardataires sont les premières victimes de leur manque de ponctualité.

Mais là où le bât blesse…

Il y a ceux qui arrivent en retard par manque de respect. Évidemment, parmi ceux-ci, certains ne le font pas dans l’intention d’être irrespectueux. « Le fait d’attendre est insupportable pour eux, du coup ils font attendre tout le monde », indique Jacques Fradin. Mais il ajoute que d’autres retardataires irrespectueux le sont par envie de dominer ou par orgueil. À ce moment-là, on peut commencer à parler d’un trouble : le perfectionnisme, la dépendance à des substances, au jeu, la procrastination, la dépression. Selon lui, le retard devient un symptôme de ces différents troubles.

Avis contraire

Stéphane Rusinek, le président de l’Association française de thérapie comportementale et cognitive, n’est pas d’accord avec Jacques Fradin : « Être en retard, ce n’est le symptôme d’aucun trouble. Une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer va oublier d’éteindre le gaz. Mais ce n’est pas parce qu’on oublie parfois de l’éteindre qu’on est atteint de la maladie. » Selon lui, il y a confusion entre les conséquences d’éventuels troubles et leurs symptômes. Donc, ce n’est pas parce que vous êtes en retard que vous êtes malade.

« Aujourd’hui, les gens eux-mêmes pathologisent tout. Quand ils posent des questions sur Internet, sur les forums, un spécialiste va répondre – en toute bonne foi – que oui, cela peut être dû à une pathologie et ça m’agace », admet Stéphane Rusinek.

Alors comment séparer le bon grain de l’ivraie ? Peut-être en s’interrogeant sur les raisons de vos retards fréquents. Quoi qu’il en soit, si vous considérez que vos retards briment vos collègues et patrons ; qu’ils nuisent au bon fonctionnement de votre travail et qu’ils vous gâchent la vie, y a toujours possibilité de consulter un psychologue pour en connaître la cause et régler le problème une fois pour toutes.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gestolex S.E.C.
  • PFD Avocats
  • La Presse
  • Novea Recrutement inc.
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • ZSA
  • Le Groupe Forget
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Société québécoise des infrastructures
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • Fasken
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.