Le sourcing : le recrutement de demain

, par Secretaire-inc.

Il est quelquefois difficile de trouver les bons candidats à des postes précis. Conscients du défi, les responsables pensent désormais à de nouvelles façons de faire.

Une des nouvelles techniques qui gagnent en notoriété s’appelle le sourcing. Cela consiste à trouver, trier et contacter rapidement des candidats potentiels, sans même qu’ils aient postulé quelque part. Cette nouvelle pratique, qui rappelle les chasseurs de têtes, est notamment très répandue aux États-Unis, mais aussi en Grande-Bretagne.

Le but est d’aller chercher et analyser des profils pour des postes précis en un minimum de temps. Dans le milieu du recrutement, on parle d’une véritable révolution.

Un emploi pour vous?

En quoi consiste-t-il?

C’est devenu un enjeu majeur : comment trouver, analyser et exploiter les données sur le capital humain. En clair, comment trouver de bons candidats sans forcément attendre qu’ils se manifestent?

Pour réussir cette opération, les recruteurs se fient aux réseaux sociaux, aux blogs, aux forums, mais aussi aux sites mêmes des entreprises. Toute cette richesse d’informations demande toutefois un tri. C’est là qu’intervient justement le sourceur.

Ce dernier doit créer une espèce de vivier, un immense réservoir de candidats potentiels sur un marché donné. Pour vous débaucher, il va ainsi appeler des entreprises et demander à parler avec telle ou telle adjointe. Il note ainsi sa manière de répondre au téléphone, son aisance, son professionnalisme et les réponses qu’elle lui donne. L’adjointe paraît être une bonne candidate pour son client? Il va la convaincre de considérer une offre de travail.

Le sourceur va ainsi passer deux ou trois jours à chercher et trier tous les profils qui correspondent au métier de secrétaire. Ensuite, il les contacte une par une et valide avec elles leurs expériences et compétences.

L’importance du sourcing

Le travail du sourceur vient en complément de celui du recruteur. Dans la plupart des cas, ce n’est pas une fonction latérale, mais bien un rôle clé dans tout le processus de recrutement.

Cette nouvelle formule permet surtout de mettre la main sur ces fameux candidats passifs, ceux-là mêmes qui ne cherchent nécessairement pas un emploi dans l’immédiat, mais qui sont pleins de qualités.

Les sourceurs ont parfaitement conscience de cette catégorie de candidats compétents, qui ne répondent pas aux offres d’emplois, ni n’envoient leurs CV. Des candidats qui affichent néanmoins leurs compétences sur Facebook ou Linkedin.

Avec ce procédé, les entreprises y gagnent, car elles se créent toute une banque de candidatures à leur disposition. À elles, ensuite, de mettre la main à la poche pour proposer un salaire ou des conditions plus avantageuses que le poste qu’occupe présentement l’adjointe.

Et vous, seriez-vous prête à recevoir le coup de fil d’un sourceur?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.