Le syndrome de l’imposteur et vous

, par Catherine Lemire.

Vous ne vous sentez pas à votre place, pas à la hauteur, pas assez bon. Ça, c’est le syndrome de l’imposteur. Voyons ici d’où ça vient et comment le surmonter.

Je discutais dernièrement avec une chirurgienne d’expérience. Elle vient d’un milieu modeste en région éloignée. Malgré ses hautes études, ses diplômes et la reconnaissance de ses pairs, elle m’a avoué ne jamais se sentir à la hauteur. JAMAIS. Pas une seule journée. Cette petite peur, cette petite voix intérieure qui vient saper toute notre confiance et saboter toutes nos ambitions s’appelle le syndrome de l’imposteur.

Qui en est victime ?

Un emploi pour vous?

Toi, moi, nous, lui, elle

Bref, personne n’est à l’abri.

L’imposteur, c’est la petite voix à l’origine de cet autosabotage professionnel.

Jobboom nous aide à mieux comprendre ce phénomène.

L’autosabotage, c’est quoi ?

À la base, c’est de la peur. De la peur qui provoque, inconsciemment, tout un ensemble de comportements, d’habitudes et de croyances et d’attitudes. Tout ça, bien mélangé à la sauce culpabilité, crée des blocages qui empêchent d’avancer.

Ça commence par « excusez-moi », pour terminer par un « je suis trop nulle », après être passé par « je ne peux pas, je ne suis pas capable ».

Et commence le cassage de sucre sur son propre dos et toujours se taper sur la tête. Ce magnifique cercle vicieux s’enclenche rapidement pour s’enfoncer de plus en plus creux dans la souffrance que vous vous imposez vous-même.

D’où ça vient ?

À la base, c’est de la peur, c’est déjà dit. Cette peur, d’où vient-elle ?

  • Un revers professionnel
  • Un manque de confiance
  • Un manque d’estime personnelle
  • Un manque de repères à un moment de la vie

D’abord, il faut cerner ce qui se cache derrière ce réflexe d’autosabotage. Tenter de résoudre ce seul problème peut mener à des résultats mitigés. La cause est souvent le résultat d’une autre cause qui est le résultat d’une troisième. Tout est relié, c’est la beauté et la complexité de la psychologie humaine. Accepter cette réalité, c’est déjà un bon pas de fait.

Le syndrome de l’imposteur vous fait douter :

  • Dire ou ne pas dire
  • Faire ou ne pas faire
  • Être vue, critiqué, jugée
  • Être rejetée
  • Ne plus être aimée

3 types d’imposteurs

Vous n’arriverez à rien, à part à la dépression chronique, si vous êtes votre pire ennemie. Apprenez à vous aimer. Vous devez revoir la perception que vous avez de vous-même. Un professionnel peut être ici d’un bon secours. Vous reconnaissez-vous parmi ces différents types d’imposteurs?

La victime

On vous en veut, vous n’êtes pas chanceuse et c’est toujours de la faute des autres. Vous êtes victime de tout et de tous en toutes circonstances.

La persécutrice

Critique facile, frustration instantanée et tempérament colérique. Vous avez toujours raison, les autres ont tort et sont des imbéciles. Vous vous vengerez.

La sauveuse

Vous êtes tellement bonne. Plus belle, plus intelligente et plus allumée. Vous cherchez l’attention, vous vous sentez importante, voire indispensable. Séductrice, vous cherchez à plaire.

Maintenant que vous avez certainement une bonne idée du type d’imposteur que vous êtes, ne l’oubliez plus. Quand votre mécanisme de défense s’enclenchera la prochaine fois, tentez de le désamorcer!



Partagez cette nouvelle!

Une réponse à “Le syndrome de l’imposteur et vous”

  1. Béatrice

    Bonjour,

    Je suis une femme d’origine africaine qui vit au Québec depuis plus de 20 ans.
    J’ai remarqué que la plupart des québécois sont racistes surtout en milieux de travail. Cela m’a étonnée moi qui suis très ouverte à la diversité.
    Les racistes font sentir aux gens de couleur qu’ils sont inférieurs et qu’ils ne sont pas intelligents.
    Cela créée un sentiment d’exclusion chez les victimes et bien sûr le syndrome d’imposteur.
    Quoi faire?
    Vous suggérez d’en parler,je le fais…toit en sachant que c’est délicat.
    En fait c’est un sujet délicat. La victimes risquons même d’empirer la situation.
    L’anonymat est même bcp plus sage.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.