Les 10 commandements de la gestion du stress

, par Florence Tison.

C’est impossible de se débarrasser du stress et de la pression liée au travail d’adjointe. Mais mieux vivre avec, oui!

Secrétaire-inc a assisté à la 9e édition de la conférence Adjointes administratives des Événements les affaires mercredi à Montréal. Une présentation a particulièrement attiré notre attention : Comment mieux vivre avec le stress! On vous dit tout.

Le stress a des effets tangibles sur le corps. On manque de salive, nos pupilles sont dilatées, on transpire, notre respiration est plus courte, notre digestion ralentit, notre pression augmente, notre rythme cardiaque aussi, nos muscles se contractent douloureusement. Pas facile à vivre!

Un emploi pour vous?

Pascale Dufresne, experte en développement des personnes et du leadership humaniste chez INSPIRE LEADERSHIP.

La conférencière Pascale Dufresne d’INSPIRE LEADERSHIP elle-même a été victime de stress lors de sa réorientation de carrière. « Quand je revenais à la maison, mes enfants se cachaient! se rappelle-t-elle. Le mot d’ordre, c’était “ Est-ce qu’on peut lui parler, ou non? ”. C’était pas joli joli! »

C’est ce qu’on appelle le burn out, explique l’experte. « C’est exactement cette sensation-là : de brûler physiquement autant que émotionnellement. »

Selon Pascale Dufresne, mieux vivre avec le stress ne consiste pas seulement à aller chercher des outils, mais plutôt « de changer notre façon de penser et de vivre ». Voyons ça ensemble.

Quand on se fait du « CINÉ »

Tout d’abord, d’où provient notre stress?

Il y a quatre types de menaces qui déclenchent une réaction de stress, que la directrice du  Centre centre d’étude sur le stress Sonia Lupien assemble sous l’acronyme CINÉ (comme dans l’expression se faire du cinéma!).

CINÉ

C pour sentiment de Contrôle faible,

comme dans un bouchon de circulation.

I pour Imprévisibilité,

comme une garderie fermée ou un patron au tempérament changeant.

N pour Nouveauté,

comme un nouveau système informatique.

É pour Égo menacé,

comme lorsqu’on remet en doute vos compétences.

Malheureusement, on n’a que peu de contrôle sur les éléments stressants de la vie et du travail. Voilà pourquoi Pascale Dufresne a préparé un plan d’action pour les adjointes stressées.

Les 10 commandements de la gestion du stress

10.Jouer et rire, tous les jours tu feras

L’endorphine est libérée dans notre cerveau quand on fait du sport, et l’endorphine est notre alliée : elle combat le stress! « Quand on est sous le stress, c’est bien de déjouer notre corps et de libérer physiquement cette énergie-là, » expose la conférencière Pascale Dufresne

Même une petite marche ou une course dans les escalier peut soulager le stress. Le rire génère de l’endorphine aussi, et le sexe! Mais mieux vaut l’éviter au bureau… ou faire très attention.

9. L’important du urgent, tu reconnaîtras

Quand c’est urgent, c’est rarement important, et quand c’est important, c’est rarement urgent. Ce tableau fourni par Pascale Dufresne peut vous donner une idée de la proportion des tâches qui devraient être l’une ou l’autre, les deux, ou aucune des deux… comme aller sur Facebook!

Source : Pascale Dufresne – INSPIRE LEADERSHIP

8. Ton hamster tu dompteras

Saviez-vous que 80 % de nos pensées seraient neutres ou négatives? Lorsqu’une situation désagréable survient, Pascale Dufresne suggère de l’observer attentivement et de prendre conscience de toute l’histoire qu’on se fait autour d’elle.

On a alors trois choix de réactions :

  1. Subir la situation;
  2. Accepter qu’on n’a pas de contrôle;
  3. Tenter de trouver une solution alternative.

On n’a pas de contrôle, ni de solution? Pascale Dufresne cite le Dr. Hans Seyle « L’important, ce n’est pas ce qui nous arrive, c’est la manière dont on le prend. » Voici la marche à suivre proposée par la conférencière.

Source : Pascale Dufresne – INSPIRE LEADERSHIP

7. De grandes et profondes respirations tu prendras

« Le meilleur outil face au stress, c’est gratuit! » lance Pascale Dufresne. C’est simple : il s’agit de respirer. Mais attention, pas n’importe comment! Il faut respirer profondément de façon abdominale, et pas du thorax.

« Ça se fait dans un ligne chez Costco, au besoin! » blague la conférencière

6. Faire une seule chose à la fois, tu privilégieras

« Le multitâche, c’est un mythe! » estime Pascale Dufresne.

On peut tout à fait effectuer deux tâches simples à la fois, comme marcher en parlant au téléphone. Ça se complique avec deux tâches complexes, et on augmente le risque d’erreurs.

« On dit que les gens passent en moyenne trois minutes sur une tâche, expose la conférencière. On perd énormément en performance, parce que revenir sur une tâche prend beaucoup d’énergie! »

Pour vous aider, Pascale Dufresne propose ces trois trucs :

  1. Prévoir des périodes de temps bloquées à l’agenda pour chaque tâche;
  2. Prévoir une période pour prendre ses courriels (et ôter les notifications!);
  3. La méthode pomodoro : travailler 25 minutes et prendre cinq minutes de pause. « C’est étonnant de voir notre productivité quand on prend des pauses! » s’exclame la conférencière.

5. Tes émotions tu nommeras

C’est normal d’être irritée quand quelqu’un nous dit de relaxer. On a le droit d’avoir des émotions, et c’est loin d’être négatif, rappelle Pascale Dufresne.

« L’émotion, c’est comme une lumière qui s’allume dans notre voiture : ça nous dit qu’il y a quelque chose qui demande ton attention, un besoin comblé ou non comblé. Quand on nomme l’émotion, ca réduit la charge de 50%. »

4. Dans le moment présent tu seras

Vivre dans le moment présent, « c’est rien d’ésotérique! insiste Pascale Dufresne. Quand on est dans le moment présent, ça sécrète de la dopamine dans notre cerveau. »

La dopamine aussi, on l’aime : elle permet de nous concentrer et d’être satisfaite.

3. Contacts humains à tous les jours tu créeras

« Quand on est stressée et on focalise seulement sur la tâche, on se coupe des relations et des liens, alors que c’est ce dont on a le plus besoin à ce moment-là! » souligne Pascale Dufresne.

Ce contact humain peut prendre la forme d’un déplacement pour aller voir un collègue face-à-face plutôt que de le contacter au téléphone, mais aussi d’une simple poignée de main ou un câlin avant d’aller travailler le matin.

2. Bienveillance envers toi en tout temps tu auras

Prendre le temps de se connaître, c’est essentiel, indique la conférencière. « Quand on est aligné par rapport à qui on est, on a beaucoup moins de stress. »

Ça inclut aussi la capacité de refuser! « Oser s’aimer, c’est oser dire “ non ” au profit de dire “ oui ” à quelque chose qui est vraiment important pour nous, » soutient Pascale Dufresne.

1. Adieu à la perfection pour toujours tu diras

Selon la conférencière Pascale Dufresne, le perfectionnisme est une pathologie et pas une qualité. Bref, ce n’est pas sain!

Elle cite à ce sujet l’auteure Brené Brown : « Le perfectionnisme est un bouclier de vingt tonnes que nous trimballons en pensant qu’il nous protégera quand, en fait, c’est ce qui nous empêche vraiment de prendre notre envol. »

Il faut donc accepter de faire des erreurs, « de faire moins, mais d’être plus. »

Comme le dit si bien Pascale Dufresne, on ne devient pas parfaite, on devient humaine.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • La Presse
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.