Les 12 permissions à s’accorder pour s’estimer au travail comme dans la vie

, par Louise Proulx.

C’est quand on pense l’avoir acquise pour de bon que l’estime de soi, un bon matin, devant une embûche quelconque, nous fait faux bond. Vite, il faut relire le mode d’emploi!

La confiance en soi vient directement de l’estime de soi qui, elle, n’est malheureusement jamais acquise pour de bon. C’est pourquoi, pour s’assurer de mener une vie professionnelle épanouie, il faut la nourrir et la cultiver.  

Au cours de notre vie, nous avons emmagasiné de très nombreux messages verbaux et non verbaux qui nous étaient destinés et qui ont servi à notre épanouissement… ou à notre décadence, c’est selon.

Un emploi pour vous?

Pour remettre son estime personnelle en bon état, on doit s’accorder quelques permissions, dont les 12 que voici, qui nous viennent de l’Analyse transactionnelle élaborée par le psychiatre américain Eric Berne:

J’ai la permission…

  1. D’exister. J’ai le droit d’être là, vivante, ici et maintenant. J’ai de la valeur et je suis digne d’amour.
  2. D’être moi-même. J’ai de droit de m’affirmer comme je suis, avec mon individualité.
  3. D’être aussi une enfant. Je peux ressentir et exprimer comment je me sens : joyeuse spontanée, légère…
  4. De grandir. J’ai le droit d’établir des relations sérieuses avec les autres, de prendre des décisions et de me servir de mon esprit d’analyse.
  5. De réussir. J’ai le droit de réussir en utilisant mon plein potentiel.
  6. De prendre des initiatives. J’ai la permission d’agir, d’avancer, d’oser, de prendre des risques.
  7. D’être importante. J’ai le droit de prendre ma place. Je peux assumer des responsabilités propres à mes compétences
  8. D’appartenir. Je peux développer un sentiment d’appartenance. J’ai le droit de m’attacher aux autres, de les écouter, de m’intéresser à eux et de leur donner accès à ce que je suis.
  9. D’être proche. Je peux développer assez de confiance pour m’approcher des autres, autant physiquement que psychologiquement.
  10. D’être en bonne santé. J’ai la permission de prendre soin de moi de façon à conserver ma santé physique et psychologique.
  11. De penser. Pour émettre mes opinions et prendre les meilleures décisions, j’ai le droit de prendre le temps de m’informer.
  12. De ressentir. Mon intuition, mes sentiments et mes sensations peuvent m’être utiles, alors non seulement je peux, mais je dois m’en servir.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.