Les 5 manies que les collègues ne supportent pas

, par Catherine Lemire.

Qu’on le veuille ou non, les personnes sympathiques tendent à mieux réussir que les autres. On les écoute plus, on leur en laisse passer plus et on leur faire davantage confiance. Cette petite liberté supplémentaire peut faire la différence entre avoir les coudées franches pour mener à bien un gros projet ou rencontrer plus d’embûches.

Cependant, la sympathie ne tient qu’à quelques fils. Certains comportements peuvent vous discréditer aux yeux d’autrui. Si une fois n’est pas coutume, personne ne vous en tiendra rigueur. Cependant, s’ils deviennent manies, vous pourriez perdre de votre lustre. The Muse a sélectionné cinq manies qui peuvent ternir votre image.

1. Être trop intense. Au travail, l’intensité et la passion sont importantes. Les gens gravitent autour des personnalités fortes. C’est ce qui peut différencier un leader de quelqu’un à qui l’on coupe la parole. Cependant, quand c’est trop, les gens fuient. La frontière étant très mince et c’est parfois difficile de doser.
2. Faire preuve de fausse modestie. Quelqu’un fait preuve de fausse modestie quand il semble se déprécier, mais qu’en fait, il se vante. Par exemple, vous revenez de vous entraîner et vous dites que vous n’étiez pas à votre meilleur, mais vous vous arrangez pour que tout le monde remarque votre corps que vous jugez, en fait, très parfait. Ce qui est irritant dans ce comportement, c’est qu’il sous-entend que vous êtes hypocrite et que vous pouvez mentir.
3. Utiliser son téléphone durant une conversation. Que ce soit pour parler, texter ou simplement regarder qui vous envoie un message, c’est insultant. La discussion est suspendue et on doit se concentrer pour en reprendre le fil. Quand elle n’est pas complètement coupée. Si vous attendez un message important, le savoir-vivre minimal est de prévenir les autres que vous le prendrez dès qu’il arrivera.
4. Faire preuve d’étroitesse d’esprit. Une bonne communication d’affaires constructive nécessite d’être ouvert à des points de vue différents. Pour avancer, il faut essayer et, souvent, trébucher pour mieux se relever. L’étroitesse d’esprit ferme la porte à toute nouvelle idée. C’est une preuve de rigidité et d’une incapacité d’adaptation.
5. Faire étalage de ses relations. L’importance du réseautage n’est plus à démontrer. Cependant, faire du « name dropping » à la moindre occasion, c’est déplaisant pour les oreilles d’autrui. Ce n’est pas un comportement uniquement prétentieux et pédant, il est aussi agaçant. Rapidement, il sera perçu comme le reflet de votre insécurité.

Un emploi pour vous?

Une bonne façon d’être aimée des autres, c’est d’être amicale et de s’intéresser à eux. Si ce que les autres pensent de vous dans votre vie privée vous passe dix pieds par-dessus la tête, n’oubliez jamais qu’une réputation est difficile à changer dans un milieu professionnel.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.