Les 7 avantages d’un emploi pourri

, par Louise Proulx.

Quand on est jeune, le premier emploi décroché peut s’avérer une expérience assez désastreuse que ce soit sur le plan du salaire, des tâches à accomplir ou des relations de travail. Pourtant, comme l’avance jobat.be, il y a beaucoup de choses à apprendre d’un emploi qui semble ne vous rende que malheureuse.

Le salaire. Un salaire qui rentre à toutes les semaines, c’est déjà un point positif, même si le temps passé à travailler est inintéressant. Le confort que procure ce salaire durement gagné est appréciable quoi qu’il en soit. Ne l’oubliez pas et réjouissez-vous!

L’inertie est bien pire. Attendre à la maison que le téléphone sonne et ne rien faire d’autre est bien pire qu’exercer un travail merdique. La passivité est probablement le pire de tous les vices pour la santé mentale. En plus, un futur employeur appréciera certainement davantage de voir sur votre CV cet emploi inintéressant qu’un trou béant de plusieurs mois durant lequel vous n’avez fait que du « couch potatoe ».

Un emploi pour vous?

Les valeurs de base à mettre en banque. Une réputation, ça se forge à travers n’importe quel emploi. Aussi, la ponctualité, la fiabilité, le savoir-vivre dont vous ferez preuve au sein du poste que vous détestez tant pourront toujours vous servir à titre de référence pour vos emplois futurs.

Les relations humaines. Même chose que le point précédent. Avoir à composer avec des clients impolis, arrogants ou incultes vous oblige à développer vos connaissances en terme de relations humaines. C’est, encore une fois, une expérience non négligeable qui pourra vous servir tout au long de votre carrière.

De l’importance d’étudier. Et si ce job de fou était le coup de pied dont vous avez besoin pour poursuivre vos études un peu plus longtemps?

L’esprit d’équipe. Même si votre emploi est ennuyant à mort, il exige sûrement une certaine forme de travail d’équipe. Encore une expérience signifiante qui vous servira certainement tôt ou tard.

Le stress. Vous détestez cet emploi parce qu’il vous pousse à travailler sous une pression intolérable? Tentez de tolérer le plus longtemps possible justement. À l’avenir, vous pourrez affirmer haut et fort que le travail sous pression ne vous fait aucunement peur. Qualité d’ailleurs recherchée dans la plupart des offres d’emploi pour adjointes.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.