Les bactéries, votre bureau et vous!

, par Sybille Jumeaux.

Vous vous demandez où avez-vous bien pu attraper ce foutu rhume? Après avoir lu cet article, vous comprendrez tout!

Il est important de se laver les mains régulièrement, pour notre hygiène, certes, mais aussi pour éviter de tomber malade. L’équipe de Viking s’est demandé à quel point les bactéries traînent sur nos bureaux au travail, et a réalisé une expérience qui risque de vous laisser sans voix.

Méthodologie

Un emploi pour vous?

Assistés d’un technicien de laboratoire, les membres de l’équipe de Viking se sont procuré des petites boîtes de Pétri remplies d’agar-agar, gélifiant nutritif utilisé pour nourrir les bactéries. Ils ont également eu besoin de coton-tige, de lingettes alcoolisées, de scotch, d’une étiqueteuse et d’un gel antibactérien.

Ensuite, ils ont effectué des prélèvements sur les éléments matériels susceptibles d’être souvent utilisés par les employés au bureau : la souris d’ordinateur, cette même souris désinfectée, la photocopieuse, le clavier d’ordinateur, le bureau, la poignée de porte du couloir principal, le microphone d’un téléphone, un crayon à papier et un stylo.

Une fois les prélèvements effectués, ces derniers ont été injectés individuellement dans les boîtes d’agar-agar étiquetées. Pour injecter les bactéries, il a suffi de frotter les coton-tige stérilisés sur les zones choisies, puis de les disposer délicatement en zigzag sur le gélifiant.

Les prélèvements ont ensuite été mis en observation pendant 5 jours dans un carton étiqueté informant de ne pas l’ouvrir ou le jeter.

Résultats

Une fois les 5 jours écoulés, les découvertes furent surprenantes : des bactéries et moisissures sont apparues. Difficile de garder les yeux fixés sur cette apparence nauséabonde. Une chose est sûre : nous sommes bien en contact avec toutes sortes de germes au bureau!

Souris d’ordinateur : la présence de bactéries montre bien l’importance de nettoyer son bureau, surtout en présence d’un collègue malade.

Photocopieur : Contrairement à ce qu’on pourrait penser, un photocopieur est beaucoup plus sale qu’il ne paraît! Il est en effet utilisé par bon nombre d’employés, sans jamais être nettoyé.

Bureau : Lorsqu’on mange à son bureau, on encourage encore plus la poussée de microorganismes.

Porte du bureau : Les poignées de portes sont nettoyées chaque jour par l’équipe de ménage. Cependant, force est de constater que le développement de bactéries est très rapide même après une seule journée.

Fournitures de bureau : Les crayons à papier et stylos, mâchés ou pas, abritent de nombreuses bactéries durant des jours. Le prêt de fournitures de bureau à ses collègues peut contaminer ces derniers, il est donc important d’en être conscient.

Téléphone et clavier : Contrairement aux attentes, ces objets étaient les plus propres !

Au quotidien, il est impossible d’éviter tout contact avec des bactéries puisque des millions d’entre elles nous entourent ! Cependant, l’expérience de Viking a montré l’importance de nettoyer régulièrement les endroits propices à la contagion au travail, et d’éviter ainsi les maladies !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.