Les bonnes secrétaires ne disent pas ça

, par Catherine Lemire.

Certaines phrases peuvent être très mal perçues au travail. C’est sorti tout seul, et, du coup, vous voilà pointée du doigt par les collègues : « C’est tellement une personne négative ! » Il n’y a plus rien à faire pour changer cette image que les autres ont de vous. Être considérée comme négative ou défaitiste est loin d’être souhaitable. The Muse a répertorié une série de phrases qui peuvent, d’un coup, vous causer des soucis.

C’est pas juste !

Cette petite phrase anodine reflète votre pensée que le monde doit être juste. Ça fait très princesse de Disney avec toute la naïveté et l’immaturité qui va avec. Privilégiez l’approche suivante : « Vous avez affecté Carole à ce projet. Pourriez-vous m’expliquer votre décision et pourquoi pensez-vous que je n’étais pas un meilleur choix pour ce dossier. »

Un emploi pour vous?

Ça s’est toujours fait comme ça

À une époque où la nouvelle technologie de pointe est obsolète après six mois, cette phrase n’est vraiment pas dans l’air du temps. De plus, elle laisse supposer un manque flagrant d’initiative. On peut toujours faire mieux.

Pas de problème

Mais… pourquoi y aurait-il un problème ? Essayez plutôt : « OK. Parfait. » ou « Ça me fait plaisir de m’occuper de ça. »

Je pense que, c’est peut-être niaiseux, mais… je vais poser une question stupide

On arrête tout de suite, vous venez de démontrer en quelques mots le peu de confiance que vous avez en vous-même. Les gens ne vous accorderont pas plus de confiance en pareille situation. Si vous n’êtes pas certaine de ce que vous dites, choisissez plutôt : « Je n’ai pas toute l’information pour le moment. Je vais la trouver et je vous reviens sous peu. »

Ça ne prendra qu’une minute

Dans la tête de votre interlocuteur, vous serez perçue comme quelqu’un qui bouscule les choses et n’y porte pas attention. À moins de vraiment réaliser la tâche en moins de 60 secondes, ne soyez pas gênée de dire que ça prendra plus de temps. Ça prendra le temps que ça prendra pour bien accomplir ce que l’on vous demande.

Je vais essayer

Essayer, c’est laisser l’espace libre à l’échec et démontrer un manque de confiance en vos capacités pour accomplir la tâche demandée. Ça donne aussi l’impression que vous ne ferez pas tout ce qu’il faut pour réussir.

C’est un fainéant, un incompétent, un abruti

À insulter les gens, c’est vous qui finirez par avoir une image d’abrutie. Si vous n’êtes pas en position d’aider la personne ou de la remercier, abstenez-vous d’exprimer votre opinion.

Ça ne fait pas partie de ma description de tâches

Vous n’êtes donc prêtes qu’à faire le minimum demandé pour empocher votre salaire ? À la limite, réalisez la tâche demandée et prenez rendez-vous avec votre patron pour revoir votre description de tâches.

Ce n’est pas de ma faute

Ce n’est jamais une bonne idée de chercher à blâmer quelqu’un. Endossez vos actions et vos décisions, même les plus petites. Vous n’êtes plus une enfant qui a peur des conséquences. Sur le marché du travail, vous devez assumer.

Je ne peux pas

« Je ne peux pas » se transforme en « je ne veux pas » dans la tête des gens, ce qui laisse sous-entendre que vous n’êtes pas disposée à répondre aux attentes du poste. Au lieu de dire : « Je ne peux pas travailler avec ces statistiques », optez pour « Je ne sais pas comment travailler avec ces statistiques. Est-ce que quelqu’un peut m’apprendre ? »

Je déteste ce poste

En plus d’être une phrase très négative, elle draine toute l’énergie de l’équipe. Les personnes positives désirant votre poste sont légion.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.