Les conflits de générations au boulot enfin expliqués

, par Catherine Lemire.

Baby-Boomers, X, Y et quelques milléniaux… c’est le beau mélange parfois explosif qui se trouve dans les bureaux des entreprises. Voici une explication en trois points sur les conflits intergénérationnels.

Les vieux sont ringards, les jeunes se fichent de tout. Les conflits entre les générations datent de la nuit de temps. Aux habituelles différences, vient s’ajouter le rapport à la technologie qui s’est développée si rapidement au cours des dernières décennies. Les Y effectuaient leurs recherches de primaire sur Google, les X ont remis leurs travaux de cégep à la dactylo et les baby-boomers ont appris à vivre avec un ordinateur dans leur milieu de travail à la mi-temps de leur carrière. C’est un monde de différences!

Les temps changent et provoquent au passage certaines étincelles. Cadremploi explique ces conflits très simplement en trois points.

Un emploi pour vous?

  • La hiérarchie

Les plus vieux possèdent une vision verticale de la hiérarchie. Le patron est perçu comme le chef vers qui l’on se tourne et que l’on suit. Les plus jeunes voient le patron comme un coach, mais se tournent vers les réseaux sociaux pour se renseigner et comprendre. De toute façon, ceux du milieu qui occupent les postes de dirigeants n’ont que peu de temps à leur consacrer.

  • La gestion du temps

Les plus jeunes mêlent le privé et le professionnel. Ils effectuent des achats sur Internet à partir du bureau, mais répondront aux courriels professionnels jusqu’au coucher et dès le réveil. Les plus vieux cherchent à séparer ces deux mondes et aspirent au respect de leur temps de vie privée.

  • La reconnaissance

« Pas de nouvelles, bonnes nouvelles », disent les plus âgés qui sont habitués à être appelé dans le bureau du patron que lorsque ça va mal. Cependant, tapis dans leur coin en silence, ils attendent la reconnaissance qui couronnera toute leur carrière.

De leur côté, les petits nouveaux habitués aux « Likes » par centaines dès qu’ils se mouchent sur Facebook ne peuvent fonctionner sans se faire encourager plusieurs fois par semaine. Ils ont besoin de retour et de commentaires sur ce qu’ils font. En tout temps.

Comment s’en sortir

Les conflits nuisent à la productivité. Un bon moyen de diminuer ceux ayant pour origine les différences générationnelles est de les intégrer à l’entreprise. Comprendre qui l’on est et qui est l’autre est la base d’une meilleure collaboration. Ensuite, utiliser ces différences dans l’entraide et la collaboration. Par exemple, les plus âgés peuvent devenir des mentors en transmettant leur savoir sur l’entreprise, sa concurrence et l’industrie, tandis que les plus jeunes peuvent les guider dans les nouveaux moyens technologiques et managériaux mis à disposition.

Certaines entreprises, dont Airbus et Microsoft, proposent aussi à leurs employés en début et en fin de carrière d’intégrer un service différent une fois par semaine.



Partagez cette nouvelle!

Une réponse à “Les conflits de générations au boulot enfin expliqués”

  1. Michelle marchand

    Tres pertinent

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.