Les désavantages de la surqualification

, par Catherine Lemire.

Vous cherchez un emploi depuis déjà un moment… et on vous en propose un pour lequel vous êtes surqualifiée. Besoin d’une job? Oui. Mais à quel prix?

Lors de période de pénurie d’emploi, c’est assez fréquent que l’on accepte un poste même si nos compétences sont nettement supérieures à ce qui est demandé. Dieu merci, le taux de chômage est au plus bas depuis des lustres ! Ce qui, malheureusement, n’empêche pas certaines personnes de tomber dans le piège… Chez les adjointes, ça arrive plus souvent qu’ailleurs…   Le Blog des assistantes fait le point.

Ça fera le bonheur du patron

Un emploi pour vous?

Si vous pensez que d’être surqualifiée représente une valeur ajoutée qui sera recherchée et fortement appréciée, vous vous racontez un conte de fées. Vous pensez qu’on vous proposera tranquillement, mais sûrement, des défis à la hauteur de votre talent? Que nenni. Vos collègues et vos supérieurs ne verront pas d’un bon œil que vous reluquiez dans leur plate-bande pour vous faire briller. Dans un bureau, les chasses gardées sont présentes et on surveille de près la personne qui veut chiper le poste de l’autre.

Le recruteur se sentira valorisé par cette embauche

En vous embauchant, il frappe le gros lot ! Quelle chance ! Ce n’est malheureusement pas la façon de penser de la plupart des recruteurs. En effet, ils scruteront plutôt avec méfiance ce CV trop bien garni. La réputation des employés surqualifiés veut que l’ennui l’emporte trop souvent sur l’entrée d’argent et qu’il finisse par chercher ailleurs.

Qu’en est-il de la valeur du diplôme

Vous avez accepté ce poste d’adjointe en pensant qu’un coup dans la boîte, vous pourriez vous faire valoir. Vous croisez vos anciens collègues de classe dans des postes en lien avec votre diplôme commun. Sérieusement… comment vous sentirez-vous? Sans compter que ça dévalorise franchement le diplôme. Ce n’est une situation gagnante pour personne.

Que faire si vous êtes prise au piège

Vous devez en discuter ouvertement dès que vous vous sentez à l’étroit. Planifiez avec vos supérieurs un moyen pour élargir les horizons du poste. Bien entendu, ce n’est pas toujours possible. Dans ce cas, tournez-vous vers l’avenir et voyez si les concurrents ont besoin d’une personne avec vos compétences.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Desjardins
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.