Les huit erreurs à ne pas commettre lorsque vous voulez embaucher

, par Delphine Jung.

En pleine période de recrutement, il peut être sage de ne pas trop s’emballer et de garder la tête froide. Une erreur de casting peut coûter cher…

D’après le secrétariat au Travail des États-Unis, embaucher un mauvais candidat peut en effet coûter 30 % du salaire annuel de l’employé. LinkedIn a ainsi publié un guide à destination des recruteurs avec les huit erreurs courantes à ne pas faire.

  1. Précipiter le processus

Malgré votre enthousiasme, ne vous précipitez pas, car une décision trop hâtive pourrait être mauvaise. Il faut prendre son temps pour recruter la perle rare et ne pas embaucher le premier venu.

Un emploi pour vous?

  1. Repousser l’embauche

Mais il ne faut pas non plus tomber dans l’extrême inverse et repousser les entretiens. Vous risqueriez de vous retrouver au pied du mur, avec aucun autre choix que de prendre le premier candidat venu. Élaborez plutôt un plan de recrutement et constituez un vivier de talents que vous pourrez contacter lorsque vous en aurez besoin.

  1.  Se fier à son instinct

Même si votre instinct a été de bon conseil pour fonder votre entreprise, les vérifications d’usage relatives à un candidat ne doivent pas être négligées. Pensez à contacter les références du candidat et à leur poser des questions précises.

  1. Ne pas tenir compte de la culture de l’entreprise

Certes, un CV en dira beaucoup sur l’expérience et les compétences d’un candidat, mais ne vous arrêtez pas là. Tous les employés doivent également adhérer à la culture de l’entreprise.  N’hésitez pas à demander l’avis de vos collaborateurs avant d’embaucher un candidat.

  1. Organiser un seul entretien

Encore une fois, ne prenez pas de décision sur un coup de tête et n’embauchez pas après un seul entretien. Commencez par un entretien téléphonique, puis en personne. Ensuite, faites un autre entretien en personne accompagné par au moins deux de vos collaborateurs. Comparez vos notes à la fin pour prendre la meilleure décision.

  1.    Organiser trop d’entretiens

Trouvez le juste milieu pour ne pas en faire trop et au besoin, organisez un ultime entretien pour départager les deux meilleurs candidats.

  1.    Parler sans écouter

Ne monopolisez pas le temps de parole, mais tenez-vous-en à votre liste de questions. Privilégiez des questions ouvertes, qui requièrent une réponse développée et réfléchie.

  1. Ne pas utiliser un formulaire d’évaluation

Cet outil est pourtant utile pour bien synthétiser votre entretien et pour évaluer les candidats. Utilisez un tableau de bord qui détaille les critères essentiels pour le rôle et la culture de l’entreprise et notez les candidats sur chacun de ces éléments. Vous pourrez ainsi plus facilement les comparer.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.