Les manies de votre boss : plus capable!

, par Secretaire-inc.

Votre patron est une source intarissable de manies. Au début, ça passe, mais à la longue, cela vous irrite. Voici un florilège de ce qui vous ferait presque regretter de travailler pour lui.

Horaires de travail

Au bureau, tous vos collègues connaissent le 9 à 5, sauf votre patron qui n’hésite pas à vous garder jusqu’à 18 h. Quelquefois, c’est même lorsque vous venez juste d’éteindre votre ordinateur qu’il se rappelle que vous devez envoyer un fichier important à un client. Alors que votre collègue du 5e est sortie déjà depuis un moment, vous vous attelez à finir avant 18 h pour être dans les bonnes grâces du patron. Cela vous gêne? Prenez le temps , une heure avant de quitter le bureau pour lui demander s’il y a quelque chose d’autre à faire. Ainsi, il n’aura plus aucune excuse.

Un emploi pour vous?

«C’est qui le boss?»

Il n’hésite pas a chaque fois a se mettre sur un pied d’estale, et il vous le dit même à vous : «c’est moi le boss uniquement», comme s’il doutait de cela. Rares sont les fois où il utilise un compliment à votre endroit. Ainsi au bureau, il n’y a aucun collègue qui mérite la reconnaissance, à croire que l’entreprise tourne uniquement grâce à lui.

Le Touche à tout

C’est plus fort que lui, votre boss ne peut s’empêcher de vous toucher. Une petite tape dans le dos en signe d’encouragement. Ou bien il vous tapote la tête en signe de reconnaissance. Si cela vous dérange : dites-le lui. Bien des situations de malentendus ont entraîné des rumeurs sur de soi-disants rapports extra professionnels.

Il se plaint de tout

Colérique, il est constamment stressé et il vous le fait savoir. Si par malheur vous êtes dans son champ de vision, il n’hésitera pas à déverser sur vous ce qui le tourmente. Au risque de vous empêcher de travailler pendant une bonne demi-heure.

Excès de camaraderie

Votre boss est d’une curiosité maladive. Il vous questionne sur ce que vous avez fait la veille avec votre chum, il vous appelle par votre petit nom devant tout le monde, il n’hésite pas à vous raconter des blagues plutôt osées. Bref, cet excès de camaraderie vous déplaît? Faites-le lui savoir fermement, une bonne fois pour toutes.

Sur quel pied danser?

Ses changements d’opinion vous agace. Après vous avoir donné plusieurs orientations quant au travail à accomplir, il vous revient 2 heures plus tard avec des phrases diamétralement opposées à tout ce qu’il vous a dit le matin. Du coup vous devez refaire tout le travail. Ce n’est pas la première fois. Du coup vous ne savez plus sur quel pied danser.

«Je recherche ma secrétaire»

Vous êtes en retard, tout l’immeuble est au courant, il n’hésite pas à demander à une dizaine de personnes, où vous êtes quand vous avez 10 minutes de retard. Mais une fois devant lui, il n’a plus rien à vous dire, ou du moins c’est uniquement pour vous demander ou il avait laissé ses lunettes. Cela vous exaspère, surtout que les autres collègues vous ont chacun amplifié la situation. «Le boss est furieux, il te cherche». N’hésitez pas à lui faire gentiment la remarque sur le degré de l’urgence en question.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.