Les pires conclusions d’une lettre de présentation

, par Therese Garceau.

Bâclée, ringarde ou trop pompeuse… Trop souvent laissée pour compte, la formule de politesse est beaucoup plus qu’une simple formalité dans votre lettre de présentation. Si courte soit-elle, elle témoigne non seulement de votre respect pour le recruteur mais fait également foi de votre professionnalisme. Comment donc éviter qu’elle ne vous porte préjudices ? Voici quelques conseils glanés le site frajob.fr pour éviter les faux-pas :

Les règles de base

La formule doit être respectueuse pour le recruteur, ne doit pas paraître trop guindée ou extravagante et ne doit surtout pas être trop familière.

Un emploi pour vous?

Ce qu’il ne faut pas faire

1. Évitez les formules trop communes ou que vous employez tous les jours telles que : « Je vous prie de recevoir, l’expression de mes sentiments ». Ce qui cloche ? Vous ne pouvez pas parler sentiments avec le recruteur que vous ne connaissez pas. Gardez cela pour vos amis !

2. N’en mettez pas trop. Oubliez les phrases du genre : « Acceptez l’expression de mon immense et profond respect…» De tels élans de respect et de gratitude exagérée sonnent faux. Cela risque d’être perçu comme un excès de flatterie ou un malhabile exercice pour vous mettre en valeur.

3. Bannissez les formules abrégées. Résistez à l’envie de couper court en utilisant des formules courtes comme : « Salutations cordiales». Si sur Internet cette salutation est parfaitement acceptable, elle ne convient pas du tout dans votre lettre de présentation.

Ce qu’il faut privilégier

1. Faites preuve de sobriété. Préférez les formules classiques exemple : « Je vous prie d’agréer, Madame, mes salutations distinguées.» Vous concluez ainsi votre lettre sur un ton neutre qui ne risque pas de nuire au reste du message.

2. Montrez-vous disponible. C’est l’occasion de vous mettre à la disposition du recruteur avec une formule comme : « Je reste disponible pour une entrevue prochaine. Veuillez accepter, Monsieur…»

3. Remerciez le recruteur. Vous souhaitez être une candidate remarquée ? Pensez à remercier le recruteur. Par exemple : « Je vous remercie pour l’intérêt que vous porterez à ma candidature, je vous prie…»

4. Personnalisez toujours vos salutations. La lettre est adressée à Madame Tremblay, prenez bien soin d’indiquer le nom de famille du recruteur. Évitez les formules impersonnelles comme Madame, Monsieur…



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.