Les pires fautes d’orthographe

, par Theodora Navarro.

En termes d’orthographe, vous êtes souvent la référence. Mais si les secrétaires manient bien la langue de Molière, force est de constater que ce n’est pas toujours le cas de leurs concitoyens. Jugez plutôt…

La faute «j’écris comme je prononce»

– Passer du cocalane (du coq-à-l’âne)
– Il conviendra de prévenir le client au paravent (auparavant)
– La suprême assis du Canada (suprématie)
– Un référain d’hommes (référendum)
– Le lapin d’icitte (appendicite)
– Cafard na Homme (capharnaüm)
– Il a un très gros cuit (QI)
– Un chédeuvre (chef-d’oeuvre)

Un emploi pour vous?

Les fautes d’interprétation

– Il avait un oeil au bord noir (au beurre noir)
– Le bijou est tombé dans le lave-à-beaux (lavabo)
– Il était le bouquet miçaire (ne pas oublier la cédille) de la classe (le bouc-émissaire)
– L’heureux récipient d’air de la récompense (récipiendaire)
– Le sac à roses (le saccharose)
– Vers 7h, dans ces os-là (dans ces eaux-là)
– Découvrir le poteau rose (le pot aux roses)
– Il m’a enduite d’erreur (induite en erreur)
– Après tout, ce n’est pas la mère à boire (la mer à boire)

Les mots inventés

– J’ai dû quitter le Maroc car j’étais menacé par des tourristites (terroristes).
– Horeca! (Eurêka)

Les gens qui s’appellent autrement

– Jane Darck (Jeanne d’Arc)
– hectobeliose (Hector Berlioz, le musicien)
– Hitlaire (Hitler)
– Baraque au Bama (Barack Obama)

Et vous, quelles fautes vous ont déjà surpris?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.