Les recruteurs ne veulent pas savoir ça!

, par Louise Proulx.

Vous avez droit à votre vie privée et ce n’est pas des affaires des recruteurs de connaître tout, tout, tout sur vous. Voici, selon Cadremploi, les 7 choses que les recruteurs ne sont pas intéressés à savoir :

Votre vie sentimentale. Vous venez de vous séparer et vous êtes en train de vous battre pour avoir la garde de vos enfants? Taisez-le. Que vous soyez mariée, célibataire, lesbienne ou accouplée avec un conjoint violent ou doux comme un agneau, ça vous appartient et vous n’avez pas à aborder le sujet à aucun moment dans un processus de recrutement.

Vos enfants et leur situation. Vous les adorez, ils sont tellement mignons et intelligents et doués, mais ce ne sont pas eux, mais vous qui passez l’entretien d’embauche. Gardez donc leurs fabuleux exploits pour vous. À la limite, le recruteur n’a même pas à savoir que vous devez travailler pour nourrir Mathilde, Rebecca, Olivier ou Édouard.

Un emploi pour vous?

Votre état de santé. Que vous ayez fait un AVC ou un burn-out ou que vous ayez subi des traitements de radiothérapie à cause d’un cancer et que vous avez envie d’en parler en entrevue pour expliquer un trou dans votre CV, c’est bien, mais vous risquez de n’avoir que de la compassion en retour et non la job. Vous pouvez sans doute expliquer que vous avez eu des problèmes de santé, mais n’entrez pas dans les détails pour ne pas perdre toute vos chances d’être recrutée.

Vos passions, oui mais… Les gens passionnés attirent la sympathie parce qu’il se dégage d’eux un certain savoir vivre. Énumérer vos passions en entrevue, d’accord, mais de la à raconter en détail votre meilleur truc pour faire lever un gâteau… Ne dérapez pas tout de même!

Votre vrai défaut. Vous êtes en entrevue pour vous vendre. Bien sûr,il faut autant que possible, jouer la carte de l’honnêteté, mais de là à dire que vous être du genre « têtue », y a une marge. Trouver un défaut qui a son côté positif, en oubliant le « je suis perfectionniste » que les recruteurs ont déjà beaucoup trop entendu.

Votre discrétion. Une des qualités les plus recherchées chez les secrétaires est la discrétion. Faites-en donc preuve en ne médisant pas sur votre ancien patron, vos anciens collègues ou même votre ancienne entreprise. Taisez-vous sur ce plan si vous ne voulez pas vous affaiblir aux yeux du recruteur qui recherche, au contraire, une personne solide qui est capable de respecter la confidentialité.

Vos allégeances politiques ou religieuses. Vous ne gagnerez absolument rien à révéler pour qui vous avez voté aux dernières élections, et ce, même si le recruteur nourrit la même opinion que vous. L’entreprise n’est pas l’endroit pour étaler vos convictions politiques ou religieuses parce que cela pourrait être vu comme du prosélytisme.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • La Presse
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.