Lettre de présentation : Attention aux clichés!

, par Therese Garceau.

Outil essentiel pour vous démarquer auprès du recruteur, la lettre de présentation est aussi un art qu’il faut apprendre à maîtriser. Réussir à se vendre en quelques paragraphes peut parfois devenir un véritable casse-tête.

Et c’est précisément en compliquant les choses que vous risquez de gâcher la sauce et de tomber dans le déjà-vu et les formules ringardes. Inspirés d’un article paru sur stepstone.be, voici quelques précieux conseils pour éviter de tomber dans le panneau des clichés :

Gare aux superlatifs. Vous êtes super ceci et super cela, d’accord. Mais dans une lettre de présentation mieux vaut éviter d’utiliser les superlatifs comme « extrêmement », « parfaitement » ou encore « entièrement » qui peuvent être interprétés comme de l’arrogance ou de la vantardise. Remplacez plutôt une formule comme « Ce poste correspond parfaitement à mon profil » par « Cette fonction correspond à mon expérience de travail ». Vous pouvez aussi préciser pourquoi, selon vous, vous êtes la meilleure candidate pour le poste en donnant des exemples concrets.

Un emploi pour vous?

Gardez les pieds sur terre. Soyez réaliste lorsque vous parlez de votre intérêt pour le poste. Mentionnez que le secrétariat est pour vous « une véritable passion », vous y allez un peu fort. Même si dans les faits vous adorez votre métier, cette formule peut paraître fabriquée, voire exagérée aux yeux du recruteur. Attention justement aux exagérations qui peuvent donner l’impression que vous n’avez pas de demi-mesure.

Soyez factuelle. Oubliez les phrases vides de sens comme « Je suis une joueuse d’équipe », « Je suis une personne très dynamique » et « Je veux relever cet extraordinaire défi ». Toutes ces expressions sont usées à la corde et n’ont aucun impact positif sur le recruteur. Que faites-vous? Qui êtes-vous et qu’est-ce que vous pouvez apporter de concret dans ce poste, voilà ce que veulent entendre les employeurs. Si vous souhaitez impressionner le recruteur, présentez les faits tels qu’ils sont, sans chichi. Expliquez ce qui vous attire dans ce poste et pourquoi vous croyez que vous êtes la meilleure personne pour le combler. Exemple : « Je suis à l’aise au sein d’une équipe de travail soudée » ou « Je recherche un poste qui combine des responsabilités auprès de la direction et des fonctions administratives ».

Misez sur la simplicité. Ne vous cassez pas la tête à utiliser des expressions complexes ou alambiquées simplement pour épater la galerie du genre : « Il va de soi, conséquemment, que je suis disponible pour une entrevue ». Loin de vous faire marquer des points auprès du recruteur, toute cette enflure verbale risque surtout de vous nuire. Restez simple, choisissez des termes plus courants comme « Par conséquent, je suis disponible… », c’est clair et net. Inutile d’en mettre plus qu’il le faut.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.