Maquillage : les erreurs d’entrevue

, par Theodora Navarro.

Tailleur : ok. CV : ok. Maquillage ? L’entrevue est le moment où l’on souhaite paraître réellement à son avantage durant la vie professionnelle. Pour ce faire, certaines n’hésitent pas à employer les grands moyens. Recruteurs et candidates témoignent.

«Je recrutais pour un poste de réceptionniste, j’ai vu arriver cette toute jeune femme, possiblement gênée par son acné puisqu’elle avait tartiner une épaisse couche de fond de teint sur son visage. L’avait-elle confondu avec l’autobronzant? Difficile à dire. Mais elle était d’un orange vif des plus marquants! » Paul, recruteur. Le conseil : Allez-y doucement sur le fond de teint. Vous en utilisez rarement ? Préférez une poudre libre que vous appliquerez sur la zone T.

« J’avais prévu de mettre ce joli rouge à lèvres offert par ma mère. Toute l’entrevue, j’ai eu l’impression que le recruteur me regardait bizarrement. Et pour cause! En entrant dans la salle de bain après l’entrevue, j’ai pu constater qu’en me rongeant les lèvres, j’avais enlevé la moitié du rouge qui s’était largement répandu sur mes dents… Et j’avais parlé ainsi pendant une heure! » Sofia, candidate. Le conseil : Utilisez un rouge que vous connaissez bien et qui est à toute épreuve! Dans tous les cas, privilégiez une couleur discrète.

Un emploi pour vous?

« C’est en m’asseyant sur la chaise désignée par la recruteuse que j’ai entendu un gros “crac”. Pas moyen de faire marche arrière. J’ai passé l’entrevue à me demander comment j’allais pouvoir sortir de la pièce sans qu’elle voit l’énorme trou que je sentais sous mes fesses. Je suis finalement sortie en marchant en crabe, le dossier contenant mon CV collé à mon postérieur. Et j’ai raté l’entrevue. » Véronique, candidate. Le conseil : C’est la fatalité! Si vous vous en sentez capable, jouez la carte de l’humour. Le recruteur devrait se souvenir longtemps de vous!

« Je suis allergique au patchouli or c’était précisément ce type de parfum que la candidate avait choisi d’utiliser. Non seulement j’ai passé l’entrevue à éternuer mais j’avais une migraine monstrueuse après! » Caroline, recruteuse. Le conseil : Ce n’est vraiment pas de chance de tomber sur un recruteur allergique à son parfum, mais dans tous les cas, mieux vaut utiliser une senteur discrète plutôt qu’une odeur très entêtante comme celle du patchouli.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.