Mon corps, ma carrière!

, par Theodora Navarro.

Mettre son corps au service de sa réussite, c’est possible (et ça n’a rien à voir avec de quelconques faveurs sexuelles). Le langage non-verbal, ou corporel, est souvent plus important que les mots eux-mêmes.

Votre corps donne de la force à vos paroles, ou vous place au contraire dans une position de dominée fragile, et ce même si vous avez l’impression d’être légitime dans votre demande.

Amy Cuddy, chercheuse pour la Harvard Business School, a démontré récemment que la position du corps, des mains ou encore du regard influençait votre interlocuteur – votre patron par exemple.

Un emploi pour vous?

Cas pratique: solliciter une entrevue

Vous voulez proposer une entrevue à votre boss pour évoquer une possible augmentation. Placez-vous en position dominante : vous êtes debout face à lui (une position que Cuddy qualifie de «power pose»), les pieds légèrement écartés, les mains sur les hanches. Vous créez un contact visuel en le regardant bien en face. Souriez aimablement, puis sollicitez l’entrevue.

Imaginez si vous vous placiez en «lower pose» : bras ballants le long du corps ou serrés contre vous, doigts glissés dans vos poches, les jambes serrées l’une contre l’autre et la tête légèrement penchée, vous empêchant de mettre en place un contact visuel.

Vous sentez vous sûre de vous? Votre boss va-t-il être réceptif à votre demande? À votre avis, quelle image a-t-il de vous à ce moment précis: celle d’une collaboratrice affirmée et méritante, ou celle d’une subalterne timide et gauche, dont le regard fuyant indique peut-être une forme de fourberie?

Cas pratique: obtenir un poste ou une augmentation

Vous entrez dans le bureau de votre (futur) patron. Il est assis et vous invite à faire de même. Vous prenez place face à lui, en occupant l’espace : assise bien au fond de votre siège, vos jambes sont étendues devant vous. Vos mains reposent sur les accoudoirs et sont légèrement ouvertes, voire tournées vers votre interlocuteur.

Imaginez si vous vous placiez en «lower pose» : jambes croisées recroquevillées sous votre siège, doigts entremêlés sur vos genoux, épaules courbées. Vous sentez-vous légitime dans votre demande? Donnez-vous à votre boss l’impression que vous méritez ce poste ou cette augmentation? Êtes-vous ouverte à la discussion?

Pour aller encore plus loin

Le champ des possibles du langage corporel est très vaste. Par exemple, vous pouvez exprimer énormément de choses par vos mains. De bonnes et de mauvaises choses. Évitez de pointer du doigt votre patron, car ce geste peut être vu comme agressif. Si vous voulez appuyer une idée, accompagnez plutôt vos paroles en gardant vos doigts serrés et votre paume bien ouverte, main perpendiculaire au sol.

Les gens qui triturent sans cesse un stylo ou leurs cheveux renvoient une impression de nervosité. Pensez à ce défaut et utilisez plutôt vos mains pour accompagner vos paroles. Dès que votre boss parle, reposez-les sur les accoudoirs, paumes légèrement tournées vers votre employeur, pour lui montrer que vous êtes réceptive aux mots qu’il prononce.

Enfin, entraînez-vous à garder une expression neutre sur le visage. Sans le vouloir, parce que vous êtes stressée par exemple, vous pouvez renvoyer l’image de quelqu’un de sévère parce que vous froncez souvent les sourcils. Votre interlocuteur pourrait aussi penser que vous vous moquez de lui si vous plissez sans cesse le nez.

Gardez en tête que, par nature, on tend à compléter la position de l’autre. Si votre patron prend une position de dominateur, vous aurez tendance à vous placez en «lower pose». Renversez la tendance pour reprendre une position d’égale.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • La Presse
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.