« Mon patron est mon bras gauche! »

, par Louise Proulx.

Josée Charbonneau, 41 ans, possède une très belle feuille de route comme adjointe. Depuis quelques années, elle travaillait comme adjointe juridique pour la société d’avocats Cain Lamarre jusqu’à ce que son patron, Me Martin St-Amant, change de cabinet et qu’il lui demande de le suivre chez DS avocats. Passionnée, elle nous raconte son parcours et sa vision du métier.

Avez-vous toujours été adjointe juridique?

Non, pas du tout. J’ai occupé plusieurs postes depuis que je suis secrétaire. J’ai commencé comme secrétaire-réceptionniste à 23 k par année. En fait, je ne suis jamais restée plus de quatre ans au même endroit. J’ai toujours changé d’endroit parce que je voulais soit améliorer mes conditions salariales soit rencontrer plus de défis. Je ne voulais pas rester une simple exécutante. Mon objectif était de devenir le bras droit d’un patron.

Un emploi pour vous?

On dirait bien que vous avez réussi?

Oui, après avoir travaillé pour Van-Action, Remax, Edilex International Ltd, PWC, SAQ, je peux dire que je suis arrivée à bon port avec mon patron Martin. Non seulement je suis son bras droit, mais je peux dire que, lui, il est mon bras gauche. Je suis dans le néant sans ses lumières et il est dans la noirceur sans les miennes. On forme un team!

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre travail?

Cette bonne relation que j’ai avec mon patron fait en sorte que je suis toujours stimulée. Martin, entre autres, fait du droit de l’immigration et nous travaillons en étroite collaboration. Si je ne suis pas là, il est perdu, il compte vraiment sur moi. Il me fait confiance au point de me demander mon avis sur tel ou tel dossier. Il peut me dire : « Regarde ce dossier-là. Je propose trois solutions. Peux-tu les étudier et me dire ce que tu en penses? »

De plus, j’aime faire la différence dans la vie des gens. Par exemple, nous avons un dossier, il s’agit d’une québécoise qui est au Salvador, elle s’est mariée et nous en sommes à la dernière étape pour qu’elle et son amoureux puissent venir vivre ici. J’ai monté un bon dossier, un dossier béton. J’en suis fière parce que si leur vie change pour le mieux, ce sera un peu grâce à moi.

Auriez-vous un conseil à donner à celles qui aimeraient accéder à un poste comme le vôtre?

Le secrétariat, ce n’est pas une voie que tu choisis parce que tu ne sais pas quoi faire dans la vie. Il faut avoir envie d’apporter quelque chose à une entreprise, de collaborer, de faire la différence, de travailler en équipe, il faut être professionnelle et connaître son français sur le bout des doigts.

Le secrétariat, ce n’est pas un métier, c’est une profession!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.