Mon patron : je l’haïs !

, par Catherine Lemire.

Travailler avec quelqu’un que l’on déteste est très éprouvant émotionnellement. C’est encore pire si vous travaillez pour lui et que vous n’arrivez même pas à le respecter. Par contre, la possibilité de changer d’emploi n’est pas donnée à tout le monde en claquant des doigts. Comment peut-on faire pour évoluer dans ce contexte sans y laisser notre équilibre mental? Blog Bird Office nous aide à répondre à cette question en proposant cinq pistes de solutions que nous vous retranscrivons ici.

Recul et rapprochement

La première étape pour ne pas perdre la tête est de prendre du recul sur la manière de parler de votre patron. Il est grossier, il n’a que des reproches à la bouche, il ordonne sans politesse? Oui. C’est un fait. Vous le constatez, vous le savez. Maintenant, oubliez-le. Rien ne sert de le souligner chaque fois dans votre tête. C’est comme ça. Oubliez le contenant, cherchez à comprendre ses motivations, ce qu’il vous demande ou ce qu’il veut obtenir. Cherchez à connaître ses attentes et ses priorités.

Un emploi pour vous?

Si vous le pouvez, essayez d’avoir une conversation plus personnelle avec lui pour comprendre d’où viennent ses manières. Parfois, connaître l’origine d’un comportement permet de ressentir une certaine forme de compassion.

Quand vous aurez saisi ce qu’il attend de vous, travaillez pour satisfaire ses priorités et devancez ses attentes par des initiatives. Par votre bon travail, vous gagnerez sa confiance et, par le fait même, plus d’autonomie.

Patience et optimisme

Rien ne sert de trop ruer dans les brancards. Patience et longueur de temps valent plus que force ni que rage. Vous ne savez peut-être pas pour l’instant ce que cette situation vous apportera ni où elle vous mènera. Cependant, la vie s’organise toujours pour que l’on s’en sorte gagnant parce que plus connaissant. Vous naviguez sur ces eaux troubles pour une raison, vous la comprendrez plus tard. Pour l’instant, prenez votre mal en patience et ramez.

Attention à vos relations

Ne criez pas à qui veut l’entendre (et même aux autres !) à quel point vous n’endurez pas votre gestionnaire. Un mot de trop peut parfois nous faire tout perdre. Cherchez à connaître l’opinion des autres à ce sujet avant d’exprimer la vôtre. Si tout le monde est du même avis, essayez d’envisager une solution ensemble qui fera l’affaire de tous.

Trouvez-vous des passe-temps

Au bureau, gardez le sourire et faites de votre mieux pour améliorer les relations et faire en sorte que l’ambiance ne soit pas trop lourde. Dès que vous sortez du bureau, accordez-vous du temps pour vous divertir et vous changer les idées. Inscrivez-vous à un cours ou joignez un club de lecture. Peu importe. Ce temps est à vous seule.

Partez

Vous avez tout essayé, rien n’est plus à faire : votre relation avec lui entache toutes les autres sphères de votre vie? Partez. Changez de boulot. Soyez cependant prudente et évitez de reproduire la même situation. Courage!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.