Mon patron voulait coucher avec moi!

, par Secretaire-inc.

Martine* est assistante de direction. Fidèle lectrice de Secrétaire-inc, elle a voulu partager avec vous son expérience.

Son ancien patron lui propose un jour de quitter Paris, en France, pour venir au siège d’une autre entreprise, en province. Martine accepte volontiers et fait immédiatement ses bagages. Une fois sur place, elle est très bien accueillie et s’installe alors dans un hôtel de la région.

Dès le premier soir, le patron l’invite à souper, tout se passe bien jusqu’au moment où il propose de la raccompagner à l’hôtel.

Un emploi pour vous?

«À peine dans la chambre, il se jette sur moi! Je le repousse vigoureusement, il quitte la pièce furieux en me disant ”Demain, je veux que tu sois là pour le dîner avec des chefs d’entreprises!”»

Évidemment, elle se sent mal et pense immédiatement rentrer à Paris. Finalement, elle met cela sur le compte du repas arrosé et décide de rester.

Le soir arrive, il l’invite de nouveau dans un chic restaurant où ils rencontrent des collègues (tous des hommes)! La conversation s’engage et puis là, au beau milieu du repas, il lâche d’un coup : «Qu’en dites-vous mes amis, hier soir elle n’a pas voulu coucher avec moi…»

Martine a failli s’évanouir!! Elle s’attendait à tout, sauf à cela, elle n’osait plus rien dire, ni bouger, elle était comme figée, comme clouée à sa chaise. À la fin du repas, qui lui a paru interminable, il lui dit alors : «Demain tu fais tes valises, tu rentres à Paris et tu oublies ton job, c’est vraiment dommage, tu aurais pu aller loin!»

Celle qui a occupé plusieurs postes d’assistante depuis raconte qu’elle a du mal, encore aujourd’hui, à se rappeler ce triste épisode. «Je n’en ai parlé à personne. Si cela se passait maintenant je l’aurais sans doute attaqué en justice, mais à l’époque, il y a 25 ans, c’était différent et le harcèlement n’était pas puni.»

Une question de transparence?

Autre cas, autre situation, Danielle est adjointe administrative, elle n’a pas vécu de situations embarrassantes, mais elle garde une opinion prudente.

«Il ne faut pas voir le mal partout, la secrétaire qui peut tomber dans ce guet-apens a, peut-être sans le savoir, laissé une porte ouverte à son patron.» Et de poursuivre : «Si je n’ai jamais eu de mauvaises expériences dans ma carrière, c’est parce que j’ai toujours été transparente…»

Votre patron vous invite à dîner? Il peut y avoir plusieurs raisons, souvent innocentes d’ailleurs.

Il pense qu’il ne vous remercie pas assez, pour tout le travail que vous faites
Il est fatigué de ne parler que de boulot avec vous
Vous partagez la même passion pour un sujet
Il veut absolument savoir les potins qui se disent sur lui au bureau.

Pour Danielle, si un dîner, à la base cordial et professionnel, se transforme en intentions affectives, il est important d’en parler, pour mettre les choses au clair. «Si on ne cherche pas de situation délicate, il ne faut pas hésiter à parler de cela, même à son conjoint.»

Selon elle, il y aura toujours des personnes mal intentionnées, «mais il ne faut pas voir aussi des complots à chaque invitation». Un dîner avec son patron peut très bien aussi renforcer la confiance qu’il peut avoir envers vous.

*Le nom a été changé pour préserver l’anonymat.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.