Petite histoire de la machine à écrire

, par Secretaire-inc.

C’était la meilleure amie des secrétaires. La machine à écrire a accompagné pendant des décennies le travail du personnel de bureau. D’ailleurs, la vitesse de frappe était le seul critère de mérite. C’était à qui pouvait taper le maximum de mots à la minute.

En 1921, Mademoiselle Piau réalise 70 mots /minute, c’était la championne française incontestée. Les Américaines redoublent de persévérance et atteignent 131 mots-minute. À l’époque, certaines disaient que les mots français étaient plus longs et plus complexes à écrire que les mots en anglais. Mais c’était surtout dû au fait que la méthode des dix doigts pour taper un texte n’était pas encore généralisée en France.

La machine à travers l’histoire

Un emploi pour vous?

C’est l’entreprise américaine Remington qui a vendu les toutes premières machines à écrire. Nous sommes en 1873. Remington profite de l’invention de Rasmus Malling-Hansen qui vient de créer, 3 ans auparavant, la toute première machine qu’il a appelé «The Writing Ball».

Durant la même année, l’imprimeur américain Christopher Latham Sholes met au point une autre machine à écrire, dont il dépose le brevet. Signe particulier de cette trouvaille, ce modèle permet de taper uniquement en majuscules et le papier est caché sous le mécanisme, de sorte que la personne ne voit rien de ce qui est écrit.

Très vite, le brevet est racheté par l’armurier Remington qui lance immédiatement la production en série de la fameuse Remington Model 1. Cette machine suscite fortement l’adhésion. C’est ainsi que le métier de sténo-dactylographe voit le jour juste avant 1900.

Son perfectionnement

L’engouement est tel que très vite on assiste à des versions beaucoup plus pratiques, comme la machine portable ou bien celle qui utilise l’électricité, qui permet une frappe plus douce que les machines classiques. On note aussi le remplacement des barres à caractères par des boules pour changer la police utilisée.

À noter enfin que c’est dans les années 1970-1980 que le gros du perfectionnement atteint son apogée, avec notamment la machine à ruban correcteur. Plus tard, on voit enfin apparaître la machine électronique avec traitement de texte.

Le saviez-vous?

-Les mécascriptophiles sont les collectionneurs de machines à écrire.
-Le plus grand musée de machines à écrire se trouve à Lausanne en Suisse. Il possède plus de 500 modèles de machines.

Deux dates à retenir :

1870 : l’invention de la toute première machine en 1870 par Rasmus Malling-Hansen
2011: fermeture de la dernière usine de machines à écrire en Inde.

En tout, plus de 140 ans de loyaux services.

En prime, découvrez cette vidéo qui montre comment la machine à écrire et la musique peuvent se mélanger pour le meilleur…

)



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.