Pour ou contre l’amitié au travail

, par Florence Tison.

Il est normal de se sentir hésitante avant de se faire des amis au travail, et ce même si les liens sociaux sont essentiels à notre bonheur et notre santé.

Devrait-on, ou ne devrait-on pas cultiver des amitiés au bureau? Faisons le tour de la question.

Pour l’amitié au travail

Puisque nous passons de huit à neuf heures à l’extérieur de chez soi, nous avons beaucoup moins de temps à consacrer à l’un des principaux besoins humains : le sentiment d’appartenance. Le bureau serait donc l’endroit idéal pour entretenir les liens interpersonnels dont nous avons tous besoin.

Un emploi pour vous?

Un sondage d’Accountemps révèle que 61% des employés canadiens trouvent leur productivité meilleure lorsqu’ils ont des amis au travail. Le Harvard Business Review va encore plus loin : selon la publication, le fait d’avoir un meilleur ami au bureau rend les gens non seulement plus heureux, mais plus en santé et sept fois plus impliqués.

Parmi les autres bénéfices cités, notons un plus haut niveau de productivité, de rétention et de satisfaction générale au travail.

Pourtant, selon un sondage mené aux États-Unis, seuls 19% des travailleurs ont des liens d’amitiés privilégiés avec un collègue.

Contre l’amitié au travail

Pourquoi se passer d’amitié entre collègues?

Le Harvard Business Review mentionne que les travailleurs bénéficiant d’amitié au boulot se plaignent souvent d’être exténués émotionnellement et d’avoir peine à maintenir leurs liens d’amitié.

Si un conflit devait survenir entre des collègues amis, ce qui est hautement probable au cours d’une carrière, l’équipe entière en souffre. Au contraire, si cette même équipe n’est pas du tout composée d’amis, un conflit relationnel peut avoir des retombées positives à long terme. Étonnant!

D’autres points négatifs sont à considérer. On parle de peur de se sentir vulnérable, de révéler trop de sa vie personnelle, que nos confidences nous fassent paraître faible ou moins compétente, ou pire, qu’elles nous coûtent notre poste.

Voilà sans doute pourquoi plusieurs travailleurs font le choix de garder une distance émotionnelle au travail. Agir de façon professionnelle peut nous assurer le respect de nos pairs… et nous faire peur de l’amitié au bureau.

3 conseils anti-déception pour l’amitié au travail

Le magazine Psychologies propose ces trois conseils pour protéger votre cœur et votre travail en amitié.

1. De la prudence

En milieu professionnel, on doit prendre des précautions par rapport à l’amitié. On doit notamment prendre conscience de l’espace : quelle est la bonne distance à avoir? On doit aussi penser au temps à consacrer à notre amitié, à l’extérieur et à l’intérieur du bureau.

2. De la mesure

On ne met pas tous ses œufs dans le même panier! Le bureau ne devrait pas concentrer toutes vos relations d’amitié, mais plutôt devenir un point d’équilibre parmi d’autres.

3. De la stratégie

« Je recommande de diversifier ses amitiés, comme on doit diversifier un portefeuille boursier, afin de ne pas être mono-dépendant et se retrouver totalement isolé », prévient Pierre Angel, psychiatre et professeur de psychopathologie cité par Psychologies.

Toutes les amitiés comportent des moments plus difficiles, souligne le Harvard Business Review. Les amitiés au travail ont simplement des moments difficiles différents.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.