Pourquoi travailler à temps partiel?

, par Theodora Navarro.

«Cherche adjointe administrative, disponible 2 à 3 jours par semaine». Voici ce que l’on peut trouver dans les offres d’emploi proposant des temps partiels aux secrétaires. Une mention qui laisse interrogateur quand le recruteur exige par ailleurs «8 à 10 années d’expérience.»

Le temps partiel est-il un choix ou plutôt un passage obligé? Est-il réservé aux finissantes qui attendent un temps plein? Ou concerne-t-il également des secrétaires d’expérience comme le laisse penser ce genre d’annonces?

La création des postes à temps plein stagne au Québec depuis le 1er janvier 2014, tandis que de leurs côtés, les temps partiels ont augmenté de 1,7%. Il s’agit du troisième mois consécutif où la création des emplois à temps partiel bat celle des postes à temps plein.

Un emploi pour vous?

Le travail à temps partiel est la solution parfaite pour les secrétaires qui souhaitent consacrer plus de temps à leur famille. Avec un travail réparti sur des horaires-jours restreints, comme 8 heures – 12 heures par exemple, elles gagnent ainsi l’occasion de s’occuper pleinement de leurs enfants l’après-midi et le soir.

A temps partiel pour gagner plus!

Le temps partiel, c’est aussi la possibilité de cumuler plusieurs jobs. Vous êtes un certain nombre à exercer à différents endroits durant la semaine. Certaines d’entre vous travaillent même à temps plein la semaine et à temps partiel le week-end, le temps partiel est donc ici une façon efficace de compléter ses fins de mois.

Il est également régulièrement mis en pratique dans le cadre d’un retour de congé parental anticipé, l’adjointe alternant entre la garde de son enfant et la reprise en douceur du travail. De nombreux employés choisissent de changer leur façon de travailler après la naissance de leur enfant, par souci d’en profiter ou pour une simple question pratique, les garderies et autres CPE n’ayant pas toujours de places disponibles le moment venu.

Et si vous repreniez des études?

Le temps partiel est aussi l’occasion de reprendre des études, également dispensées à mi-temps. C’est donc l’occasion de se professionnaliser et de passer un ASP de secrétaire médicale ou de secrétaire juridique par exemple. Cela peut être aussi le bon moment pour approfondir des connaissances, en obtenant des diplômes dans des matières concernant les nouvelles technologies, l’anglais, ou pourquoi pas la comptabilité.

Chômage et temps partiel

Sachez que, s’il vous est interdit de travailler à temps plein lorsque vous percevez des prestations chômage, vous pouvez par contre travailler à temps partiel. Depuis août 2012, l’assurance-emploi a été soumise à des changements qui vous permettent de conserver une plus grande partie de vos revenus si vous travaillez à temps partiel. Ainsi, Service Canada précise que «si vous travaillez et que vous recevez des prestations régulières, vous avez le droit de gagner un certain montant sans que vos prestations ne soient réduites. Vous pouvez gagner jusqu’à 50 $ par semaine ou 25 % de vos prestations hebdomadaires, le montant le plus élevé étant retenu. Tout montant supérieur à 50 $ par semaine ou à 25 % de vos prestations sera déduit intégralement de vos prestations hebdomadaires».



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.