Prise en flagrant délit de potinage, que faire?

, par Melissa Pelletier.

On le sait, se mettre à colporter des rumeurs à propos des uns et des autres au bureau, ce n’est pas très gentil. Mais personne n’est parfait, et ça peut arriver à tout le monde de s’échapper. Le pire, c’est se faire prendre…

Vous savez que vous devez éviter de répandre des rumeurs sur votre lieu de travail. Mais, vous n’êtes pas parfaite et, une fois de temps en temps, vous risquez de tomber dans le piège. La plupart du temps, c’est innocent. Que faire si vous vous faites prendre en flagrant délit? Voici quelques pistes à suivre selon la personne qui vous surprend par Kat Boogaard dans The Muse

Quand vous vous faites surprendre par votre patron…

Un emploi pour vous?

L’horreur. Avant de paniquer, demandez-vous si votre employeur a bien entendu ce que vous avez dit. Ne faites pas l’erreur de vous excuser si ce n’est pas nécessaire. Avant de nommer la situation, soyez positive et tentez de découvrir si votre patron est réellement au courant… ou pas. Ne vous inquiétez pas, ce sera très évident.

Vous êtes certaine que votre employeur vous a entendue? Le courriel est une bonne manière de gérer la situation. Tenez-vous aux faits, sans dramatiser. Vous pouvez y aller avec des excuses:

« Je voulais m’excuser pour ce que j’ai dit plus tôt devant la machine à café. Ce n’était pas approprié. Je me sens embarrassée, et je ne répandrai plus jamais de potins.»

Quand vous vous faites surprendre par la personne dont vous parliez..

Il y a quelque chose d’encore plus horrifiant qu’être surprise par son patron. C’est si la personne dont vous parliez vous entend. Dans un monde idéal, vous pourrez réagir immédiatement et tenter de maintenir la relation. Regardez la personne dans les yeux et dites-lui:

« Je suis si désolée. Je ne savais pas que tu étais là, mais ça ne rend pas la conversation plus justifiée. Ce n’est pas de nos affaires et on n’aurait pas dû en discuter. Je sais que mes excuses ne règleront sûrement rien, mais je tenais à te le dire. »

N’hésitez pas à répéter vos excuses par courriel, tout dépendant de la situation.

Quand vous vous faites prendre par un collègue…

Dans ces trois scénarios, c’est le moins angoissant. Se faire prendre en train de potiner n’est jamais idéal. Malgré tout, vous devez adresser la situation. Surtout, si cette rumeur est particulièrement méchante. Allez voir la personne en question, et dites-lui:

« Je suis désolée (nom de votre collègue). Nous n’aurions pas dû discuter de ce sujet – ce n’est pas de nos affaires. Je suis embarrassée d’avoir été prise en flagrant délit. Je suis aussi heureuse, parce que ça me rappelle que je ne dois pas potiner.»

On s’entend, la meilleure manière de gérer les rumeurs est de ne pas les alimenter! Sérieusement.



Partagez cette nouvelle!

Une réponse à “Prise en flagrant délit de potinage, que faire?”

  1. sylvielavallee888

    OUCH ! « Malgré tout, vous devez ADRESSER LA SITUATION. »

    Depuis quand pouvons-nous ADRESSER une situation ? Peut-on « adresser » un situation ?
    Pas plus que « d’adresser un problème ».

    http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • La Presse
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.